Horodateurs : cela pousse à Nancy

À votre monnaie, messieurs-dames ! Une petite trentaine de nouveaux horodateurs sont en train de prendre place à Nancy, comme ici dans la rue de Écuries, bordant la Pépinière et la Place de la Carrière. Depuis le 4 juillet, la rue de Mon-Désert (entre les rues Dupont des Loges et Victor Lemoine), l’avenue Jeanne D’Arc […]

483

À votre monnaie, messieurs-dames ! Une petite trentaine de nouveaux horodateurs sont en train de prendre place à Nancy, comme ici dans la rue de Écuries, bordant la Pépinière et la Place de la Carrière. Depuis le 4 juillet, la rue de Mon-Désert (entre les rues Dupont des Loges et Victor Lemoine), l’avenue Jeanne D’Arc jusqu’à l’avenue de la Garenne ou encore le rues Victor Hugo et du Grand Verger sont concernées. Au total près de quatre cents places de stationnement payant supplémentaires. Objectif annoncé par la ville : lutter contre les voitures ventouses. Si c’est pour la bonne cause…