Le tourisme d’affaires booste le secteur

85 % des établissements d’hébergement touristique ont déclaré avoir accueilli une clientèle majoritairement professionnelle l’an passé. Ces chiffres tirés de l’Observatoire de l’hôtellerie dans la Métropole du Grand Nancy, publié par l’Aduan (Agence de développement et d’urbanisme de l’aire urbaine nancéienne), confirment le poids du tourisme d’affaires dans le développement économique de l’agglomération. 62 435 […]

357
Satisfaire les besoins de la clientèle d’affaires, une priorité pour les hôteliers de l’agglomération nancéienne.
Satisfaire les besoins de la clientèle d’affaires, une priorité pour les hôteliers de l’agglomération nancéienne.

85 % des établissements d’hébergement touristique ont déclaré avoir accueilli une clientèle majoritairement professionnelle l’an passé. Ces chiffres tirés de l’Observatoire de l’hôtellerie dans la Métropole du Grand Nancy, publié par l’Aduan (Agence de développement et d’urbanisme de l’aire urbaine nancéienne), confirment le poids du tourisme d’affaires dans le développement économique de l’agglomération.

62 435 congressistes accueillis en 2015 au centre de congrès Prouvé de Nancy et 9 850 nuitées d’affaires générées. Le tourisme d’affaires s’affiche comme un moteur indéniable du développement économique de l’agglomération nancéienne. Constat confirmé depuis la parution la semaine dernière de l’Observatoire de l’hôtellerie dans la Métropole du Grand Nancy de l’Aduan. «L’an passé, 85 % des établissements d’hébergement touristique ont majoritairement accueilli des clients dont le motif de déplacement était professionnel», peut-on lire dans cet observatoire (disponible sur le site : www.aduan.fr).

Haut de gamme renforcé

Dans deux établissements sur trois, le poids des séjours d’affaires dépasse même les 70 %. Reste aux professionnels du secteur à s’adapter à cette clientèle. «Répondre aux attentes spécifiques de la clientèle d’affaires représente une véritable priorité pour les entreprises du secteur. L’offre hôtelière doit évoluer afin de satisfaire les besoins des organisateurs d’événements, à la fois en termes de services supplémentaires et de la capacité d’accueil en catégorie haut de gamme.» Sur ce dernier point, le renforcement de l’offre de qualité supérieure est en cours dans l’agglomération. «L’offre haut de gamme proposée dans la métropole du Grand Nancy reste aujourd’hui inférieure à celle proposée par d’autres agglomérations du quart Nord-Est.»

emmanuel.varrier