Laneuveville-devant-Nancy

Nouveau cap pour les Rives de Sainte-Valdrée

Un leader belge de la grande distribution, en l’occurrence le groupe Colruyt, sur près de 1 000 m² de surface de vente, en passant par une résidence en accession à la propriété d’un nouveau genre : le programme des Rives de Sainte-Valdrée à Laneuveville-devant-Nancy s’enracine dans le paysage faisant, au fil du temps, de cette ville de Meurthe-et-Moselle une nouvelle porte d’entrée de Nancy.

465
Les chantiers vont bon train du côté des Rives de Sainte-Valdrée à Laneuvevilledevant- Nancy.
Les chantiers vont bon train du côté des Rives de Sainte-Valdrée à Laneuvevilledevant- Nancy.
Les chantiers vont bon train du côté des Rives de Sainte-Valdrée à Laneuvevilledevant- Nancy.
Les chantiers vont bon train du côté des Rives de Sainte-Valdrée à Laneuvevilledevant- Nancy.

Le chantier n’en n’est qu’à la phase de terrassement, mais au printemps prochain, un magasin alimentaire de 1 000 m² de surface à l’enseigne belge Colruyt (déjà présent dans le département, notamment, à Dieulouard ou encore à Baccarat) ouvrira ses portes du côté de Laneuveville-devant- Nancy sur l’ancien site de la société Onyx. C’est l’un des projets phares du moment qui s’intègre dans le programme des Rives de Sainte-Valdrée, lancé en 2011 sur les quelque neuf hectares du site dit de l’ancienne cartonnerie de la Rochette. Quatre programmes de logements locatifs ont été livrés entre fin 2013 et début 2014 soit 244 logements dont une partie est consacrée à des habitations adaptées, une Maison médicale. Dans celle-ci qui est construite en entrée de site «il reste encore quatre lots disponibles à la location ou à l’acquisition pour les professionnels de santé», précise Vincent Mathieu, le directeur d’activité, d’aménagement et de développement immobilier d’Adim Est (filiale du développement immobilier de Vinci Construction France, en charge du projet de Laneuveville). Des travaux de voiries sont également en cours «assurant le bouclage intérieur du site pour les véhicules.»

Résidence d’un nouveau genre
Le fameux bâtiment de l’ancienne cartonnerie est en cours de déconstruction «ce qui permettra d’aérer l’angle sud-est du site.» À noter qu’une partie de l’ancienne chaufferie de la cartonnerie sera préservée afin de garder une trace du passé industriel de la ville. Le gros à venir est la résidence Primmea baptisée «River’s Bay». Ce projet développé par Vinci Construction est en cours de commercialisation et représentera à terme un peu plus d’une soixantaine de logements. Sa livraison est prévue pour l’été 2017. «Cette résidence est une nouvelle offre de logements pour les particuliers, notamment, pour les primo-accédants, alliant la qualité du logement à un prix d’appartement moins cher pour l’acquéreur. Cette offre a été rendue possible par l’utilisation du concept du BIM (Building Information Modeling) qui se démocratise de plus en plus dans l’univers de la construction et du bâtiment.» Cette technique, qui s’affiche comme une véritable révolution dans la construction (voir encadré) permet de réduire les coûts et les délais de production et d’édification des bâtiments donc par extension au final le prix des appartements. 2 300 euros TTC le mètre carré pour la future résidence Primmea de Laneuveville. À noter qu’une résidence de même genre est également annoncée par Adim Est sur le programme Nancy Grand Coeur dans la cité ducale.