Place au silence, de nouveau…

Et le silence s’installa en hommage aux quatre-vingt-quatre victimes de l’attentat de Nice dont une famille de Lorrains d’Herserange dans le Pays-Haut ! Comme partout en France, la place Stanislas de Nancy s’est tue à midi le 18 juillet. Élus politiques à l’image de Laurent Hénart maire de Nancy, notables, citoyens lambda ou encore touristes […]

384

Et le silence s’installa en hommage aux quatre-vingt-quatre victimes de l’attentat de Nice dont une famille de Lorrains d’Herserange dans le Pays-Haut ! Comme partout en France, la place Stanislas de Nancy s’est tue à midi le 18 juillet. Élus politiques à l’image de Laurent Hénart maire de Nancy, notables, citoyens lambda ou encore touristes en visite dans la cité ducale n’ont fait qu’un dans ce mouvement bref d’unité et de recueillement. Une unité, une cohésion à retrouver rapidement pour ne pas revivre de nouveau ce type de moment.

emmanuel.varrier