Services

Solis : la sécurité démocratisée

À une époque où l’on n’a jamais autant parlé de sécurité, les Lorrains de chez Solis abordent depuis quelques années cette question dans les entreprises en alliant technologies et approche du problème sous un angle différent.

437
Saber Bouzaza, le fondateur de Solis Solutions et son bras droit Mounim Tiyouri entendent démocratiser la sécurité pour les entreprises.
Saber Bouzaza, le fondateur de Solis Solutions et son bras droit Mounim Tiyouri entendent démocratiser la sécurité pour les entreprises.
Saber Bouzaza, le fondateur de Solis Solutions et son bras droit Mounim Tiyouri entendent démocratiser la sécurité pour les entreprises.
Saber Bouzaza, le fondateur de Solis Solutions et son bras droit Mounim Tiyouri entendent démocratiser la sécurité pour les entreprises.

«90 % des problèmes de sécurité dans l’entreprise proviennent de l’intérieur.» Constat établi par Saber Bouzaza, le créateur et pilote de Solis dont le siège est aujourd’hui en Lorraine au 25 rue André Fruchard à Maxéville. Dès l’entrée dans les locaux, la société spécialisée dans la sécurité des entreprises, le visiteur est dans le bain du quotidien de cette structure créée en Belgique en 2006 et qui a progressivement tissé sa toile au Luxembourg, en Belgique ou encore en Espagne et aux Pays-Bas. Stations biométriques avec reconnaissance d’empreintes digitales pilotées par des solutions logicielles permettant un contrôle des accès aux bâtiments, via une interface conviviale et simple d’utilisation, en passant par des concepts de vidéo surveillance ou encore des centrales d’alarme multimédia avec transmission GSM, tout est en démonstration active histoire de bien prendre connaissance de l’offre proposée. Bienvenue dans l’univers de la sécurité de demain ! «À la différence des anglo-saxons, nous sommes encore très en retard en matière de prise de conscience de l’importance de la notion de sécurité en entreprises mais ce sont surtout les mentalités qu’il faut changer», assure Mounim Tiyouri, le bras droit de Saber Bouzaza, en charge du développement commercial et marketing.

Made in France…

«Les sociétés anglo-saxonnes préfèrent prévenir tandis que les nôtres attendent d’être confronter au problème avant d’agir.» La cible principale de Solis demeure les TPE et PME, et une ouverture vers le particulier est également envisagée. L’approche se veut particulière voire atypique, car l’angle d’attaque de la notion de sécurité est tout simplement différente. Sécurité des biens, des moyens, des accès tout en ayant à l’esprit que «se protéger des attaques extérieures est une chose, mais bon nombre d’entreprises aujourd’hui oublient de se sécuriser des préjudices qui peuvent intervenir au sein même de leur structure », renchérit Saber Bouzaza. Délicat alors de ne pas tomber dans de la surveillance aiguë de ses collaborateurs. «Nous ne parlons pas de «flicage» mais de sécurisation et d’autorisation d’accès à telle ou telle personne, histoire d’éviter des préjudices graves comme des fuites d’informations ou des vols de matériels.» Le tout dans une volonté affichée de maîtrise des coûts. «Notre concept se base sur la compression des frais d’exploitation, l’élimination d’intermédiaires et la simplification des produits. Un prix bas ne signifie pas rogner sur la qualité.» Tous les produits et process développés en R & D par les équipes de Solis se veulent made in France. Des équipes qui devraient prochainement atteindre la vingtaine de personnes en Lorraine.