3 questions à … Michel Onfray

Nouvelle échelle territoriale oblige, Initiative France (réseau associatif d’accompagnement et de financement des créateurs, repreneurs et développeurs d’entreprises) vient de signer un partenariat avec l’Assemblée des communautés de France afin de renforcer leurs actions communes dans les territoires. 1. La loi NOTRe entraîne une nouvelle échelle territoriale, la crainte de voir disparaître les plateformes Initiative […]

336

Nouvelle échelle territoriale oblige, Initiative France (réseau associatif d’accompagnement et de financement des créateurs, repreneurs et développeurs d’entreprises) vient de signer un partenariat avec l’Assemblée des communautés de France afin de renforcer leurs actions communes dans les territoires.

1. La loi NOTRe entraîne une nouvelle échelle territoriale, la crainte de voir disparaître les plateformes Initiative locales existe-t-elle ? Michel Onfray : C’est l’une des craintes aujourd’hui et c’est d’ailleurs l’une des raisons de la signature du partenariat de notre réseau Initiative France avec l’Assemblée des communautés de France pour peser, face à l’influence qu’aura cette nouvelle dimension territoriale.

2. Que va permettre cet accord dans le Grand Est ? M.O: Il va permettre d’aligner les stratégies économiques locales des intercommunalités de la région avec celles de l’accompagnement entrepreneurial des plateformes Initiative dans le Grand Est.

3. Quel est le poids aujourd’hui d’Initiative Grand Est ? M.O: Ce sont 27 plateformes Initiative locales, près de 2 500 emplois régionaux, l’attribution de 8 millions d’euros de prêts d’honneur et nous avons permis de déblocage de 73 millions d’euros de prêts par les banques.

emmanuel.varrier