Chaud, chaud, chaud…

Pas loin des 40° en plein soleil, du quasi jamais vu ! C’était le 25 août dans le sud meurthe-etmosellan, le mercure n’en finissait pas de monter comme un peu partout dans l’Hexagone. L’épisode caniculaire de la fin août interroge et si tout cela semble déjà lointain, il est bon de ne pas le prendre […]

280

Pas loin des 40° en plein soleil, du quasi jamais vu ! C’était le 25 août dans le sud meurthe-etmosellan, le mercure n’en finissait pas de monter comme un peu partout dans l’Hexagone. L’épisode caniculaire de la fin août interroge et si tout cela semble déjà lointain, il est bon de ne pas le prendre à la légère. D’après le portail Drias, les futurs du climat de Météo France, il va falloir s’habituer à ce type de journées dites «anormalement chaudes». À l’horizon 2100, Nancy pourrait en compter une soixantaine… si aucune réelle politique de réduction de gaz à effet de serre n’est réalisée. Rassurant !
emmanuel.varrier