La tribu Abalone à la conquête de l’Est

Du nouveau dans l’intérim ! Le groupe nantais Abalone vient de s’installer sur le Dynapôle de Ludres-Fléville et annonce l’ouverture, ce 19 septembre, d’une agence à Metz en attendant un développement stratégique dans tout le Grand Est. Fil rouge de ces «artisans de l’intérim» comme ils se définissent : la RSE (Responsabilité sociétale des entreprises). La […]

485
«Ludres est notre première agence dans le Grand Est. L’ouverture à Metz est prévue ce 19 septembre», assure Marie-Ange Strauch, la responsable de l’agence de Ludres d’Abalone.
«Ludres est notre première agence dans le Grand Est. L’ouverture à Metz est prévue ce 19 septembre», assure Marie-Ange Strauch, la responsable de l’agence de Ludres d’Abalone.

Du nouveau dans l’intérim ! Le groupe nantais Abalone vient de s’installer sur le Dynapôle de Ludres-Fléville et annonce l’ouverture, ce 19 septembre, d’une agence à Metz en attendant un développement stratégique dans tout le Grand Est. Fil rouge de ces «artisans de l’intérim» comme ils se définissent : la RSE (Responsabilité sociétale des entreprises).
La petite borne de recharge pour véhicules électriques est bien visible sous la passerelle menant à l’agence Abalone près de la rue Denis Papin sur le Dynapôle de Ludres-Fléville. Marie-Ange Strauch, responsable de la nouvelle agence de ce groupe créé à Nantes en 1991, n’en est pas peu fière. «C’est l’un des symboles de notre démarche RSE quasi atypique dans l’univers du travail temporaire», précise celle qui assure une présence de vingt ans dans ce secteur. Une démarche RSE comme étendard pour cette véritable «tribu» qui se veut être «une communauté mêlant clients, intérimaires et salariés permanents»,comme l’indique le plan marketing du groupe. «Depuis la création du groupe Abalone en 1991, j’ai misé sur l’intelligence humaine et le développement de réseaux de compétences capables de s’adapter et de répondre au mieux aux exigences économiques et sociales qui nous entourent», explique François-Xavier Moutel le PDG du groupe dans le pitch introductif de sa plaquette de présentation.
Le bénéfice RSE…
«Nos priorités restent avant tout l’humain et la proximité et nous souhaitons garder ce côté atypique d’artisan de l’intérim, qui fait aujourd’hui notre particularité et notre force.» La RSE apparaît à tous les niveaux d’intervention du groupe. Insertion, diversité, lutte contre les exclusions et les discriminations en passant par la formation ou encore la participation aux bénéfices. L’intérêt pour l’entreprise ? «Cela lui permet si elle emploie des intérimaires de notre groupe de démontrer qu’elle est impliquée elle-même dans une démarche RSE.» Une quarantaine d’agences dans l’Hexagone, une présence au Luxembourg, en Belgique et en Pologne «pour faire venir des travailleurs détachés quand nous n’arrivons pas à trouver les compétences sur nos propres territoires», précise Marie-Ange Strauch. La volonté de se développer dans le Grand Est est clairement affichée. Ludres est la première agence à avoir ouvert dans la région à la fin août. Metz ouvrira le 19 septembre en attendant Strasbourg et d’autres villes phares du Grand Est. Logistique, bâtiment, travaux publics, tertiaire et industrie demeurent les secteurs de prédilection de la fameuse tribu Abalone. Un nouvel acteur, dans un marché déjà fortement concurrencé, qui entend bien participer à la dynamique de son nouveau territoire.
emmanuel.varrier