Le souk à Nancy

Sésame, ouvre-toi !» Ici, la formule magique est inutile. Il suffit tout simplement de pousser la porte d’entrée pour pénétrer dans un monde merveilleux. Le petit Souk installé rue des Dominicains, depuis peu, a tout d’une caverne d’Ali Baba. Boutique de décoration pour petits, elle fait avant tout le bonheur des plus grands. Ils sont […]

425
Le petit Souk installé rue des Dominicains, depuis peu, a tout d’une caverne d’Ali Baba.
Le petit Souk installé rue des Dominicains, depuis peu, a tout d’une caverne d’Ali Baba.

Sésame, ouvre-toi !» Ici, la formule magique est inutile. Il suffit tout simplement de pousser la porte d’entrée pour pénétrer dans un monde merveilleux. Le petit Souk installé rue des Dominicains, depuis peu, a tout d’une caverne d’Ali Baba. Boutique de décoration pour petits, elle fait avant tout le bonheur des plus grands. Ils sont souvent les premiers à se laisser gagner par la magie.
Impossible de passer devant la vitrine sans entrer ! Le petit Souk avec ses couleurs acidulées nous attire comme un aimant. À croire que Kaa, le serpent du Livre de la Jungle, est passé par là…Pourtant, à l’intérieur, point de persifleur à l’horizon ! Il y a bien un lion, un tigre, un buffle et une antilope mais avec leurs grands yeux et leurs poils doux, ils semblent inoffensifs. Ces trophées des temps modernes sont là uniquement pour veiller sur le sommeil des tout-petits. La boutique est en effet le nouveau temple de la décoration enfantine.
Un univers bohème et féerique
Ce joyeux bazar pétille d’accessoires originaux, de mobiliers et de vêtements pour les plus jeunes. Cartables aux formes géométriques de chez Bakker, cahiers, lunch boxes, gigoteuses, bavoirs… Il y en a pour tous les goûts et surtout pour toutes les bourses. «Nous avons une gamme de produits très élargie» explique Aline Schifferlé, la responsable du magasin. «Nos clients peuvent trouver des petits objets, des jeux pour enfants à partir d’un euro». Ensuite, la montée en gamme se fait en douceur pour dépasser les 100 euros avec des marques plus prestigieuses comme Nobodinoz, qui a su insuffler un esprit nordique des plus tendance dans le monde merveilleux des tout-petits. Si les enfants sont rois au petit Souk, les adultes ne sont pas pour autant délaissés. «Nous avons également des objets de décoration pour toute la maison. Les nappes en coton enduit sont notamment très prisées. Avec leurs couleurs pastel et leurs imprimés modernes, elles n’ont plus rien à voir avec les toiles cirées de nos grands-mères» souligne Aline Schifferlé. «Les grands» craquent aussi pour les rééditions de jouets anciens. «Un jour, j’ai servi un monsieur, en costume cravate, l’air très sérieux, qui venait acheter une petite voiture. Je lui ai demandé s’il lui fallait un emballage cadeau. Il m’a répondu que c’était pour lui, pour se faire plaisir».
De succès en succès
Faire plaisir et se faire plaisir… Cette phrase résume bien l’état d’esprit du petit Souk. Elle colle bien en tous cas à la personnalité de «sa maman», Mathilde Chesneau. En 2005, en quête d’un lieu à Lille pour accueillir sa première boutique de décoration pour enfants, elle trouve la perle rare rue des Mômes… cela ne s’invente pas ! Elle en fait un lieu unique rempli d’objets rigolos et originaux tout en faisant attention à l’origine des produits. Une grande partie est fabriquée en France avec des matériaux sans risque pour les petits. Depuis, la famille ne cesse de s’agrandir. À Nancy aussi, la clientèle s’est laissée séduire par la magie du lieu. À croire que les baguettes magiques disséminées un peu partout dans le magasin ont déjà fait leur effet.
esther.bouvier