Un léger mieux encore à confirmer…

Un secteur du bâtiment qui semble reprendre. Des productions et des livraisons en léger progrès dans l’industrie avec de nombreuses disparités selon les domaines d’activité et une certaine stabilité dans les services. La dernière enquête régionale de la Banque de France pour le Grand Est semble confirmer le très léger mieux déjà enregistré fin juin. […]

282
La dernière enquête de la Banque de France parue mi-septembre semble confirmer un léger mieux notamment dans le bâtiment.
La dernière enquête de la Banque de France parue mi-septembre semble confirmer un léger mieux notamment dans le bâtiment.

Un secteur du bâtiment qui semble reprendre. Des productions et des livraisons en léger progrès dans l’industrie avec de nombreuses disparités selon les domaines d’activité et une certaine stabilité dans les services. La dernière enquête régionale de la Banque de France pour le Grand Est semble confirmer le très léger mieux déjà enregistré fin juin.
Pourvu que cela dure ! La dernière enquête de conjoncture de la Banque de France pour la région Grand Est (parue à la mi-septembre et disponible sur le www.banque-france.fr) donne un léger goût d’optimisme (tout relatif) avec un redressement de l’indicateur du climat des affaires et notamment dans l’industrie. «La production industrielle enregistre un redressement modéré en août dans l’ensemble des secteurs après un recul observé en juillet. Cette évolution favorable est la plus significative dans l’industrie automobile.»
Tensions sur les tarifs
Reste que l’environnement fortement concurrentiel continue de générer de fortes tensions sur les tarifs. «Les chefs d’entreprise enregistrent un renforcement de la demande sur l’ensemble des marchés et portent à nouveau une appréciation positive sur la teneur des carnets de commandes.» Côté services marchands : «l’activité et la demande se sont stabilisées avec des situations contrastées : satisfaisant dans les transports et l’ingénierie technique, moindre demande dans le travail temporaire et l’hôtellerie restauration.» Dans le chapitre du bâtiment, la dernière enquête trimestrielle disponible date du mois de juillet (la prochaine arrive en octobre) mais il était déjà mentionné que l’activité était en amélioration. À noter que la situation dans les travaux publics demeure toujours délicate même «si un début d’amélioration est enregistré mais inégal selon les territoires.»
emmanuel.varrier