Campus CMI : première phase terminée

La première phase du projet de création du campus Cockerill à Commercy est terminée. En septembre, les premiers managers ont été accueillis dans le bâtiment principal. Quant aux travaux d’aménagement, ils devraient encore se poursuivre pendant un an. Disposer d’une superficie suffisamment vaste pour y créer un lieu de mise au vert dédié à la […]

349
Les séminaires ont démarré en septembre 2016 à Commercy, au sein du centre de formation CMI.
Les séminaires ont démarré en septembre 2016 à Commercy, au sein du centre de formation CMI.

La première phase du projet de création du campus Cockerill à Commercy est terminée. En septembre, les premiers managers ont été accueillis dans le bâtiment principal. Quant aux travaux d’aménagement, ils devraient encore se poursuivre pendant un an.
Disposer d’une superficie suffisamment vaste pour y créer un lieu de mise au vert dédié à la formation. Voilà l’enjeu du projet porté par le groupe belge CMI, spécialisé dans la conception, la modernisation et l’entretien des équipements pour la Défense, l’énergie ou encore l’industrie. Au total, ce sont 70 millions d’euros qui vont être investis à Commercy, dont 50 millions d’euros de travaux dans la construction d’un centre de formation international installé au coeur du quartier Oudinot, qui accueillait le 8e Régiment d’Artillerie de Commercy, aujourd’hui dissous. Le choix de s’installer dans la Cité de la Madeleine n’est pas dû au hasard. Au-delà de l’emplacement géographique stratégique, la politique fiscale liée à l’installation d’activité, créatrice d’emplois a été déterminante, dans le cadre du contrat de redynamisation du bassin de Commercy. La première étape de ce projet d’ampleur est née en janvier 2015 avec la signature d’une convention autour de l’achat de la parcelle de 10 hectares. Les travaux ont démarré dès le mois de février 2015 pour se terminer en juillet dernier. Les entreprises meusiennes et lorraines ont été nombreuses sur ce chantier titanesque, qui se poursuit. Les installations pédagogiques sont d’ailleurs opérationnelles avec près de 8 000 m2 de bâtiments neufs aménagés autour d’un poste de garde, des ateliers écoles et d’un bâtiment d’enseignement administratif avec un auditoire de 120 places mais aussi des salles de réunion et de simulation numérique. L’inauguration a eu lieu début septembre avec la rencontre d’une centaine de managers venus de dix-sept pays où le groupe est présent.
Campus ouvert aux initiatives privées et publiques
Pendant un an, le groupe recevra ses conventions internes, mais aussi différentes formations (Iso 14001, management…) pour tester son efficacité. Pendant cette période, la seconde phase de travaux s’intensifiera. Engagée dès le mois de janvier 2016, elle devrait se terminer dans un an. Ce chantier est essentiellement dédié à la rénovation de quatre bâtiments en pierre de taille. À l’intérieur, les infrastructures liées aux hébergements, salles de restauration et salles de sports seront créées afin que l’offre du campus soit adaptée et surtout complète. Et pour cause, l’objectif est de recevoir des stagiaires en résidence. En attendant que ce chantier se termine, les hôteliers et restaurateurs du secteur bénéficieront de la présence des stagiaires. Une centaine de personnes devraient par ailleurs travailler sur le site pendant les pics d’activité. Les premiers recrutements ont eu lieu en 2016 mais la majorité des embauches est prévue pour le second semestre 2017. Le groupe CMI ne compte pas utiliser son campus uniquement pour ses salariés ou ses clients. La volonté est de l’ouvrir pour accueillir des formations privées et publiques, que ce soit pour des entreprises ou à la demande à compter de 2018. L’installation de CMI, ce nouvel équipement mais aussi l’implantation plus ancienne de Safran marquent la nouvelle dynamique engagée à Commercy, qui souffrait il y a encore quelques années d’un taux de chômage supérieur à la moyenne meusienne. Ce bassin fragilisé affiche désormais une autre image.

a.m