Des livraisons écologiques et économiques

Nom : MD Innovation. Localisation : Nancy. Date de création : en 2015. Effectif : 2. Signe particulier : commercialisation de scooters électriques à destination des coursiers et des livreurs. Après le vélo électrique et la voiture électrique, le scooter électrique est sur le point de débarquer en France grâce à deux jeunes entrepreneurs lorrains […]

368

Nom : MD Innovation. Localisation : Nancy. Date de création : en 2015. Effectif : 2. Signe particulier : commercialisation de scooters électriques à destination des coursiers et des livreurs.

Après le vélo électrique et la voiture électrique, le scooter électrique est sur le point de débarquer en France grâce à deux jeunes entrepreneurs lorrains qui ont fondé la start-up MD Innovation. Diplômés de l’ICN Business School de Metz, Valentin Dillenschneider et Étienne Mao sont persuadés du potentiel des scooters électriques auprès des entreprises de distribution dans le cadre d’un développement responsable et durable de leur activité. MD Innovation commercialisera à partir de la mi-décembre un modèle produit en Chine sous la marque Red E. «Nous avons retravaillé le scooter pour l’adapter au marché français » remarque Valentin Dillenschneider. Ainsi, le scooter affiche un design modifié, un top-case, et dispose d’une batterie lithium-ion amovible qui alimente un moteur Bosch : «la batterie permet de parcourir 60 km et nécessite 5 heures de charge sur une simple prise secteur de 220 V» précise le cofondateur.

Un investissement économique
Avec un prix de vente affiché autour de 2 000 euros, l’investissement ne paraît pas évident. Les dirigeants sont confiants et avancent les économies réalisables avec les véhicules électriques. «D’abord des économies d’énergie grâce à l’électricité avec un coût de 90 euros par an à raison de 50 km par jour contre 913 euros avec essence.», indique le dirigeant. Concernant l’entretien et l’assurance, le scooter électrique affiche une nouvelle fois une meilleure performance : «dès la première année, on réalise une économie de 500 euros».

alban.le.meur