Frédéric Ferry Bâtonnier de l’Ordre des avocats du barreau de Nancy

Le 7 octobre, au coeur de l’expo du moment «Ils étaient une fois en ville» sur l’ancien site Alstom à Nancy, l’Ordre des avocats organise une journée «Avocats en ville». Consultations gratuites et conférences sont programmées. Objectif : rendre accessible ces femmes et hommes du droit et casser les stéréotypes qui leur collent à la […]

414


Le 7 octobre, au coeur de l’expo du moment «Ils étaient une fois en ville» sur l’ancien site Alstom à Nancy, l’Ordre des avocats organise une journée «Avocats en ville». Consultations gratuites et conférences sont programmées. Objectif : rendre accessible ces femmes et hommes du droit et casser les stéréotypes qui leur collent à la peau.
1. Une journée de consultations gratuites au coeur d’une expo photos en vogue, plutôt atypique comme manifestation ?
Frédéric Ferry : C’est l’occasion et le but d’inscrire les avocats dans la vie culturelle de la cité. Avec les consultations gratuites nous souhaitons montrer notre accessibilité et nos différents champs de compétences
2. Le grand public est invité à participer, quand est-il des relations avec le monde de l’entreprise ?
F.F : La matinée est centrée sur la sphère de l’entreprise avec des consultations gratuites autour du droit du travail, de la création et de la reprise de sociétés ou encore du droit de la consommation. En fin d’après-midi une conférence sur la communication non verbale est également programmée.
3. Qu’attendez-vous de ce type de manifestation ?
F.F : Casser un peu l’image de l’avocat et démontrer que nous sommes réellement accessibles. Le droit que nous pratiquons est une matière vivante et humaine, les avocats sont aussi des hommes.

emmanuel.varrier