Les organisateurs veulent mettre dans le mille

Pour son dixième anniversaire, le championnat de Lorraine Ekiden, organisé par le COS Villers Athlétisme et la Ligue Lorraine d’Athlétisme, le dimanche 23 octobre au départ du mail Professeur Jean-Fléchon à Clairlieu-Villers, entend atteindre les 167 équipes et passer la barre des mille participants. Si le curseur est atteint, cette manifestation sportive et familiale devrait prendre […]

295
Pour son dixième anniversaire, la course du championnat de Lorraine Ekiden entend atteindre les mille participants
Pour son dixième anniversaire, la course du championnat de Lorraine Ekiden entend atteindre les mille participants

Pour son dixième anniversaire, le championnat de Lorraine Ekiden, organisé par le COS Villers Athlétisme et la Ligue Lorraine d’Athlétisme, le dimanche 23 octobre au départ du mail Professeur Jean-Fléchon à Clairlieu-Villers, entend atteindre les 167 équipes et passer la barre des mille participants. Si le curseur est atteint, cette manifestation sportive et familiale devrait prendre une nouvelle dimension. Reste à gérer cette montée en puissance souhaitée.
Objectif : mille participants, soit une augmentation de près de 50 % du nombre d’équipes par rapport à l’an passé ! C’est le challenge que se sont donnés les organisateurs de la 10e édition du championnat de Lorraine Ekiden (une course à pied en relais de six coureurs sur la distance d’un marathon puisant ses origines dans le Japon du XVIIe siècle ou des messagers à pied parcouraient la route entre Edo, l’actuelle Tokyo, et la capitale impériale de l’époque Kyoto). «Pour avoir mille participants, il nous faut 167 équipes. L’an passé nous étions à environ 700 participants pour près de 115 équipes», assure Sébastien Chevant, ancien de la Ligue Lorraine d’Athlétisme, ayant boosté l’événement depuis maintenant quatre ans. «Il y a trois ans, nous étions à environ 50 équipes.» L’attrait pour les sportifs aguerris et coureurs à pied passionnés n’est plus à faire pour cette course, «c’est dans le vivier des coureurs loisirs que se trouvent aujourd’hui notre potentiel de développement.»
Plus qu’une simple course
Des coureurs loisirs en provenance, notamment, des entreprises «qui sont un peu plus nombreuses chaque année.» Le chiffre devrait être bien gonflé pour le dixième anniversaire avec l’annonce de la participation du Groupe La Poste «avec facilement une vingtaine d’équipes.» Même chose avec l’implication de certains partenaires à l’image de la salle de fitness de Laxou, Well & Fit «qui offre l’inscription à la course à ses membres et leur met à disposition un kit complet.» Une trentaine de partenaires fidèles aujourd’hui s’impliquent dans cette manifestation à la recherche d’un nouvel élan. «L’idée est de faire de cet événement sportif bien plus qu’une simple course. Le potentiel est là et il manque peu de choses pour provoquer l’étincelle.» Le village des partenaires de cette année se veut plus important et animé (voir encadré), des équipes Entreprises sont enregistrées, et les organisateurs espèrent bien attirer une partie des déçus de l’annulation du semi-marathon du Grand Nancy au début du mois. «Si nous atteignons la barre des mille participants, il est certain qu’il faudra réfléchir à l’évolution de la manifestation pour les prochaines éditions.» Un changement de site pourrait être envisagé, «le site actuel ne pourra pas absorber une augmentation conséquente de participants.» Verdict le 23 octobre prochain.

emmanuel.varrier