En toute résilience

Baisse des moyens d’autofinancement, légère reprise de l’investissement et un faible recours à l’endettement, Olivier Feur, le directeur régional Nord et Est à la Direction des Entreprises et du Développement du Territoire de la Banque Postale vient de présenter au Conseil économique social et environnemental de la région (CESER) Grand Est la note nationale de […]

373
En matière de financement, les collectivités locales doivent faire preuve de résilience à en croire la dernière note de la Banque Postale présentée au CESER du Grand Est minovembre.
En matière de financement, les collectivités locales doivent faire preuve de résilience à en croire la dernière note de la Banque Postale présentée au CESER du Grand Est minovembre.

Baisse des moyens d’autofinancement, légère reprise de l’investissement et un faible recours à l’endettement, Olivier Feur, le directeur régional Nord et Est à la Direction des Entreprises et du Développement du Territoire de la Banque Postale vient de présenter au Conseil économique social et environnemental de la région (CESER) Grand Est la note nationale de conjoncture des finances locales. Bilan des courses : la résilience est de mise. D’un côté une baisse des dotations de l’État qui se poursuit et de l’autre des recettes fiscales moins dynamiques. C’est certain les collectivités locales doivent faire preuve de résilience face aux mutations institutionnelles et aux contraintes financières. C’est la conclusion tirée par Olivier Feur, le directeur régional Nord et Est à la Direction des Entreprises et du Développement du Territoire de la Banque Postale lors de son intervention au CESER Grand Est à Metz, le 16 novembre. Principaux enseignements tirés : une baisse des moyens d’autofinancement en 2016 après un modeste répit en 2015 et une légère reprise de l’investissement caractérisée par un faible recours à l’endettement.
emmanuel.varrier