Le nouvel APG est arrivé…

De la «simple» gestion de paie à la prise en charge globale des collaborateurs dans la sphère de l’entreprise il n’y a qu’un pas mais surtout du chemin. En quinze ans, l’actuel cabinet de conseil et organisme de formation APG (dont le siège social est à Essey-lès-Nancy) s’est transformé peu à peu en renforçant son […]

469
«Nous avons aujourd’hui une solution globale de l’accompagnement des collaborateurs au sein de l’entreprise», assurent Philippe Boyon le dirigeant d’APG et Anaïs Aubry, la responsable du Pôle Ressources Humaines du cabinet.
«Nous avons aujourd’hui une solution globale de l’accompagnement des collaborateurs au sein de l’entreprise», assurent Philippe Boyon le dirigeant d’APG et Anaïs Aubry, la responsable du Pôle Ressources Humaines du cabinet.

De la «simple» gestion de paie à la prise en charge globale des collaborateurs dans la sphère de l’entreprise il n’y a qu’un pas mais surtout du chemin. En quinze ans, l’actuel cabinet de conseil et organisme de formation APG (dont le siège social est à Essey-lès-Nancy) s’est transformé peu à peu en renforçant son positionnement mais toujours avec un ancrage local revendiqué avec dorénavant une dimension Grand Est. Une mutation aujourd’hui terminée.

Avant APG, c’était : Audit Paie Gestion ! Et maintenant, il faut comprendre : Accompagner, Professionnaliser et Gérer le capital humain de l’entreprise. «La mutation est aujourd’hui terminée. Nous englobons l’ensemble des services pour répondre aux besoins d’accompagnement des entreprises au niveau de leurs collaborateurs», assure Philippe Boyon, le dirigeant et créateur d’APG il y a une quinzaine d’années. Au départ au sein de la pépinière d’entreprises du Carep à Pompey, APG oriente la quasi-totalité de son activité sur la gestion de la paie. En 2005, le développement du volet Ressources Humaines est engagé (suite à une demande croissante de la part des clients) puis rapidement renforcé avec une forte accentuation en 2008. «Quand vous gérez la paie de l’entreprise, très rapidement d’autres champs s’ouvrent à vous en matière d’accompagnement de l’effectif de l’entreprise. Au fur et à mesure, nous avons apporté une solution globale, c’était une suite logique», explique Anaïs Aubry, responsable du Pôle Ressources Humaines au sein d’APG.
Nouvelle identité adaptée
L’évolution sociétale aidant, les problématiques liées aux RPS (risques psychosociaux), entraîne APG à abattre la carte de la recherche de la qualité de vie au travail dès 2012. La petite entreprise monte alors en gamme et en hommes (et femmes). Vingt-trois collaborateurs se répartissent entre le siège social de l’entreprise à Esseylès- Nancy (qui pourrait s’agrandir dès l’année prochaine), son antenne mosellane, ses antennes alsaciennes et son antenne dans le département de la Marne démontrant le caractère Grand Est aujourd’hui affiché par le cabinet. Un cabinet additionné à un organisme de formation certifié (voir encadré). «Sur notre vingtaine de collaborateurs, dix-sept sont formateurs.» Avec un portefeuille de deux cents clients (toutes typologies d’entreprises confondues mais avec une grande majorité de TPE et PME), une nouvelle identité adaptée à son offre globale de services, APG apparaît prêt à faire face à un avenir très mouvant (et concurrencé) de ce secteur de l’accompagnement et du conseil d’entreprise. Un véritable renouveau où le slogan de la société «Des entreprises et des hommes» prend tout son sens.
emmanuel.varrier