L’interface version labo

Lancé en 2005, Progepi est spécialisé dans le domaine des procédés et de l’environnement. Centre de transfert pour industriels, l’entreprise dirigée par Hélène Guéniot sert d’interface technique entre les laboratoires académiques et les entreprises à la recherche de solutions. L’idée consiste «à répondre aux problématiques de développement auxquelles font face les entreprises» souligne Hélène Guéniot. […]

699
Madame Guéniot au centre, entourée de toute l'équipe Progepi.
Madame Guéniot au centre, entourée de toute l'équipe Progepi.

Lancé en 2005, Progepi est spécialisé dans le domaine des procédés et de l’environnement. Centre de transfert pour industriels, l’entreprise dirigée par Hélène Guéniot sert d’interface technique entre les laboratoires académiques et les entreprises à la recherche de solutions.

L’idée consiste «à répondre aux problématiques de développement auxquelles font face les entreprises» souligne Hélène Guéniot. Progepi réalise des prestations de recherche (études scientifiques, revues bibliographiques, essais expérimentaux, bilans environnementaux, etc.) et collabore étroitement avec les chercheurs de divers organismes, tels le CNRS, l’université de Lorraine ou l’INRA.
Une large gamme de services
Parmi les deux principales prestations scientifique et technologique, le «génie des procédés», son coeur de métier, représente près de 70 % de l’activité, «cette activité pourrait encore être répartie en sous-catégorie», alors que la gestion des «sites et sols pollués» en représente 10 %. Ce thème, lancé en 2016, a pour objectif «d’assurer une meilleure gestion des sites dégradés, et de favoriser l’innovation pour les acteurs de la dépollution», grâce aux nombreux outils et équipements mis à disposition par les partenaires tels que la plate-forme d’Homécourt (université de Lorraine). En 2015, les grands groupes constituaient 60 % du chiffre d’affaires, les PME-PMI-ETI (principalement en Lorraine) représentaient 25 %, et les 15 % restants provenaient des organismes de recherche et autres. Après un chiffre d’affaires en 2015 de 765 000 euros, «en 2016, nous prévoyons d’atteindre 1 million d’euros». Progepi compte 10 salariés et prévoit de nouvelles embauches avant et pendant l’année 2017. Hélène Guéniot désire renforcer la prestation événementielle, et est confiante quant au développement de celle des sites et sols pollués (Gisfitech) qui sera au salon Pollutec de
Lyon, sur les technologies de l’environnement.
camille.schaub