«Tout pour ma Com» monte en puissance

Lancé l’année dernière par le Club TPE Lorraine, le salon de la communication «Tout pour ma Com» revient cette année à la CCI de Meurthe-et-Moselle le 1er décembre, à Nancy. Objectif : faire passer le message aux TPE que la communication pour leur entreprise est tout simplement indispensable. «Les TPE, dans leur grande majorité, accordent trop […]

326
La 2e édition du salon «Tout pour ma Com» est annoncée le 1er décembre dans les locaux de la CCI de Meurthe-et-Moselle.
La 2e édition du salon «Tout pour ma Com» est annoncée le 1er décembre dans les locaux de la CCI de Meurthe-et-Moselle.

Lancé l’année dernière par le Club TPE Lorraine, le salon de la communication «Tout pour ma Com» revient cette année à la CCI de Meurthe-et-Moselle le 1er décembre, à Nancy. Objectif : faire passer le message aux TPE que la communication pour leur entreprise est tout simplement indispensable.
«Les TPE, dans leur grande majorité, accordent trop peu d’importance à la communication de leur entreprise. C’est une erreur, sans communication l’entreprise n’existe pas.» Constat établi par Richard Goldkranz, le président du Club TPE Lorraine organisateur de la deuxième édition du salon de la communication «Tout pour ma Com». Créée l’an dernier à l’espace Chardin à Chavigny, la manifestation avait rencontré un franc succès avec «pas moins de deux cent cinquante entreprises et visiteurs présents à la recherche de véritables solutions.» Histoire d’afficher une montée en puissance recherchée, les organisateurs ont décidé «de choisir un lieu plus propice au développement économique.»
Entreprises demandeuses
Pas étonnant donc de retrouver la trentaine d’exposants annoncés à la CCI 54 à Nancy et cela de 14 heures à 19 heures. Réseaux sociaux, objets pub en passant par les agences de communication et autres stratégies médias à mettre en place, tout devrait être passé au crible grâce, notamment, au concept de petites interventions de 10 minutes maximum de la part des professionnels présents. «L’objectif est surtout de démontrer que de vrais professionnels sont présents pour accompagner les TPE, mais également les plus grosses entreprises qui sont également demandeuses, dans leur démarche de communication et que le coût n’est pas forcément si onéreux que cela.» Reste à trouver son chemin dans la myriade d’offres présentes dont certaines sont plus ou moins sérieuses.
emmanuel.varrier