En bonne connexion commerciale

Histoire d’endiguer le problème de la désertification commerciale des centres-villes, l’association les Vitrines de France (dont le siège basé à Nancy est présidé par Jean-Pierre Lehmann fondateur et ancien président des Vitrines de Nancy) vient de lancer le portail jeloueuneBoutique.com. Une interface web mettant en relation les propriétaires de locaux vacants et des potentiels commerçants […]

368
Avec son portail jeloueuneBoutique.com, l’association les Vitrines de France entend apporter son soutien dans la lutte contre la désertification commerciale des centres-villes.
Avec son portail jeloueuneBoutique.com, l’association les Vitrines de France entend apporter son soutien dans la lutte contre la désertification commerciale des centres-villes.

Histoire d’endiguer le problème de la désertification commerciale des centres-villes, l’association les Vitrines de France (dont le siège basé à Nancy est présidé par Jean-Pierre Lehmann fondateur et ancien président des Vitrines de Nancy) vient de lancer le portail jeloueuneBoutique.com. Une interface web mettant en relation les propriétaires de locaux vacants et des potentiels commerçants ou enseignes intéressés pour louer un lieu un certain temps et plus si affinités.
«Aujourd’hui, tout change, tout évolue, le commerce encore plus et encore plus vite. C’est dans ce contexte que nous avons souhaité répondre aux besoins du commerce de centre-ville grâce à une solution novatrice de mise en relation permettant de trouver en quelques clics des locaux commerciaux à louer pour une semaine, un mois ou plus. En un mot, permettre de créer l’événement et de répondre aux attentes des consommateurs en centreville.» Jean-Pierre Lehmann, le président des Vitrines de France, connaît bien le monde du commerce et notamment celui de centre-ville et ses problématiques actuelles. Longtemps président et fondateur des Vitrines de Nancy, son association vient de lancer le portail jeloueuneBoutique.com. «Une boutique qui ferme, c’est sa voisine qui souffre. La désertification des centresvilles est une réalité dans bon nombre de communes de toutes tailles. Avec nos moyens, nous tentons de trouver des solutions à l’image de ce portail que nous venons de mettre en ligne.»

Surfer sur les boutiques éphémères
Ce site a pour ambition d’aider les mairies, les commerçants et les consommateurs à dynamiser les villes grâce à une formule actuellement en plein essor : les boutiques éphémères. «C’est une tendance et une solution à prendre en considération pour tenter de limiter la présence de cellules commerciales vides dans les centres-villes. Aujourd’hui, vous avez une multitude de demandeurs (commerçants, artisans, marques nationales, enseignes ou encore des producteurs) qui sont à la recherche d’un endroit pour éventuellement tester leurs produits, leurs marques ou leurs concepts auprès des consommateurs», constate le créateur des Vitrines de Nancy. Reste à convaincre les propriétaires de locaux vacants de jouer le jeu et c’est là que les choses semblent être délicates. «Il faut leur faire comprendre qu’ils n’ont rien à perdre dans cette démarche voire même tout à y gagner. Nous espérons qu’ils seront nombreux à mettre en ligne leurs offres de locaux. C’est uniquement quand l’offre sera conséquente que le système pourra réellement fonctionner.» Un concept qui pourrait notamment intéresser vivement la ville de Nancy dans sa démarche de redynamisation commerciale aujourd’hui engagée.
emmanuel.varrier