Une course en solidaire…

L’économie solidaire à l’honneur le 29 novembre dernier au Conseil départemental de Meurthe-et-Moselle à l’occasion de la troisième édition des Trophées de l’économie solidaire de Meurthe-et-Moselle (six trophées et trois prix). Elles étaient 125 entreprises et associations à avoir posé leurs candidatures, soit près de 90 % de plus par rapport à la première édition, […]

Les Trophées de l’économie sociale de Meurthe-et-Moselle ont été remis le 29 novembre dernier au Conseil départemental. Dans le département, ce pan de l’économie représente près de 28 000 emplois.
Les Trophées de l’économie sociale de Meurthe-et-Moselle ont été remis le 29 novembre dernier au Conseil départemental. Dans le département, ce pan de l’économie représente près de 28 000 emplois.

L’économie solidaire à l’honneur le 29 novembre dernier au Conseil départemental de Meurthe-et-Moselle à l’occasion de la troisième édition des Trophées de l’économie solidaire de Meurthe-et-Moselle (six trophées et trois prix). Elles étaient 125 entreprises et associations à avoir posé leurs candidatures, soit près de 90 % de plus par rapport à la première édition, preuve que l’économie solidaire s’affiche réellement comme un atout indéniable en matière de développement économique sur les territoires.
Envie 2E Lorraine de Toul dans la catégorie «Autonomie et santé durable». Racines Carrées de Nancy dans la catégorie «Alimentation durable et lutte contre le gaspillage alimentaire». Terre de Liens Lorraine de Neuves-Maisons dans la catégorie «Transition écologique». Ville Plurielle d’Homécourt dans la catégorie «Économie socialement innovante». Mobilité solidaire de Colombey-les-belles dans la catégorie «Développement social» et La Potion des Lutins d’Eply dans la catégorie «Jeune entrepreneur solidaire». C’est le cru 2016 des Trophées de l’économie solidaire de Meurthe-et-Moselle auxquels s’ajoutent trois prix spéciaux : le prix Antoine Trogrlic remis à Robert Vilaine de Mont-Saint-Martin, le prix de l’action territoriale remis à la Communauté de communes du pays de Colombey et Sud Toulois et le petit nouveau, le prix Coup de coeur remis l’Adégem la fibre verte de Villey-SaintÉtienne.
Économie comme les autres
«L’économie solidaire représente près de 25 000 emplois dans notre département. Elle constitue un creuset qui favorise l’attractivité et le développement de nos territoires», assure Mathieu Klein, le président du Conseil départemental de Meurthe-et-Moselle, à l’occasion de la cérémonie de remise des prix le 29 novembre dernier dans les locaux du Conseil départemental à Nancy. Économie à part entière, même si certains pensent encore (et à tort) le contraire, «l’économie sociale est une économie comme les autres. Elle est compétitive, concurrentielle et pas forcément subventionnée», rappelait Laurent Trogrlic, vice-président délégué au développement économique et à l’attractivité à l’exécutif meurthe et-mosellan lors du lancement de l’édition 2016 des trophées en mai dernier. Cette troisième édition a vu le dépôt de 125 candidatures, «soit près de 90 % de plus par rapport à la première édition», preuve indiscutable que ce pan de l’économie s’affiche indéniablement comme un moteur du développement économique. «C’est une économie qui respecte et valorise les ressources et les richesses des personnes et des territoires et qui est génératrice de création d’activités et d’emplois non délocalisables.» Plus qu’une simple alternative, l’économie sociale s’affiche aujourd’hui comme une des pistes à suivre (et vite) pour répondre aux problèmes sociétaux ou encore environnementaux du moment.
emmanuel.varrier