3 QUESTIONS À… Jean-Claude BOULY Directeur du Cnam Grand Est

Le CNAM (Conservatoire National des Arts et Métiers) en Grand Est est né officiellement le 31 décembre de la fusion des trois structures alsacienne, champardennaise et lorraine. Ce regroupement fait naître et monter en puissance un opérateur régional qui, hors Île-de-France, se situe dans les tout premiers centres CNAM régionaux. L’assemblée générale constitutive du Cnam en […]

681

Le CNAM (Conservatoire National des Arts et Métiers) en Grand Est est né officiellement le 31 décembre de la fusion des trois structures alsacienne, champardennaise et lorraine. Ce regroupement fait naître et monter en puissance un opérateur régional qui, hors Île-de-France, se situe dans les tout premiers centres CNAM régionaux.

L’assemblée générale constitutive du Cnam en Grand Est s’est déroulée fin août dernier. Aujourd’hui avec la naissance officielle, est-ce un nouveau départ ?
Plutôt une continuité avec le travail déjà engagé notamment au niveau de notre plan stratégique. À l’occasion du premier conseil d’administration début janvier, j’ai dit à mes équipes que cette fois-ci, c’était pour de vrai.
Quels seront vos premiers gros chantiers ?
Avec ce nouveau périmètre élargi et grâce à la présence aujourd’hui de six délégations territoriales, nous allons nous inscrire encore plus fortement dans l’espace transfrontalier. Le territoire métropolitain qui est le nôtre aujourd’hui doit être considéré comme une chance et comme un marché à développer avec ses spécificités. Nous les connaissons et notre expérience européenne et transfrontalière est avérée.
De quelle manière allez-vous renforcer l’aspect transfrontalier ?
Avec notre projet MobiProGR. Il a pour objectif de favoriser et développer la mobilité professionnelle transfrontalière des apprenants, notamment à travers des stages en s’appuyant sur les entreprises de la Grande Région.

Emmanuel VARRIER