Bons 50 ans l’ASNL !

L’ASNL souffle cette année ses 50 bougies. Solidement ancré dans le paysage du football hexagonal, le club présidé par Jacques Rousselot regarde devant lui avec de réelles ambitions sportives et économiques. Il s’est offert pour lancer cet anniversaire un cadre prestigieux à l’occasion de ses vœux : l’opéra de Nancy.    30 saisons parmi l’élite du […]

336
Le logo des 50 ans a été dévoilé en présence des footballeurs qui ont marqué l’histoire de l’ASNL.
Le logo des 50 ans a été dévoilé en présence des footballeurs qui ont marqué l’histoire de l’ASNL.

L’ASNL souffle cette année ses 50 bougies. Solidement ancré dans le paysage du football hexagonal, le club présidé par Jacques Rousselot regarde devant lui avec de réelles ambitions sportives et économiques. Il s’est offert pour lancer cet anniversaire un cadre prestigieux à l’occasion de ses vœux : l’opéra de Nancy.   

30 saisons parmi l’élite du ballon rond tricolore, plusieurs internationaux donnés à l’équipe de France dont le plus célèbre est Michel Platini, 7 présidents, 16 entraîneurs, une victoire en coupe de France en 1978 et une autre en coupe de la Ligue en 2006… On pourrait rajouter d’autres lignes qui confirmeraient l’implantation durable de l’ASNL dans la sphère footballistique hexagonale. 2017 correspond à l’anniversaire de la création du club. À événement exceptionnel, il fallait bien un cadre hors norme pour lancer les festivités. Les ors de l’opéra de Nancy campaient le décorum idéal. Jacques Rousselot, en maître de cérémonie, a ouvert et animé ce temps d’échanges, lui qui préside le club depuis 1995. Aux premiers rangs de la nombreuse assistance, le président de la Métropole du Grand Nancy, André Rossinot, le maire de la cité ducale, Laurent Hénart, un parterre d’élus, les partenaires de l’ASNL et pléthore de joueurs faisant partie du Who’s Who de ceux qui dans leurs carrières ont porté le maillot frappé du chardon. Ces voeux donnaient bien entendu la part belle à la partie sportive et ont rappelé également que l’ASNL est une entité économique fiable et incontournable. Dans les coursives du stade Marcel-Picot, on analyse les bons résultats de ce début de saison mais on parle aussi optimisation budgétaire, développement marketing, politique d’abonnement. C’est un fait unanimement reconnu : la marque ASNL se vend bien. On notera trois temps forts qui marqueront ses 50 ans. En mars, un match de 50 heures consécutives, ouvert aux pros, aux amateurs, aux fans… sur la pelouse synthétique de Marcel-Picot. En avril sera rendu un hommage à Mustapha Hadji – qui fêtera son jubilé – et à son frère Youssouf. Le dernier match de championnat de Ligue 1, le 20 mai, contre les Verts de Saint-Étienne, sera marqué par une fête avec concert, avec en invité d’honneur et parrain Michel Platini.

Laurent.SIATKA