Max-Bernard Mathieu Président 54 des Métiers d’art et de la créationdu bijou et de l’horlogerie

Les métiers artisanaux de la bijouterie et de l’horlogerie se situent au carrefour des modifications de consommation. Pour pérenniser de véritables savoir-faire sur les territoires, la branche doit s’adapter. 1. Quelles missions pour votre syndicat ? Max-Bernard Mathieu : Nous groupons des bijoutiers, joailliers, sertisseurs, graveurs, polisseurs, horlogers, orfèvres et leur relayons les textes de lois. Le syndicat a […]

9
Vous devez être connectés pour visualiser cet article