NANNY & COMPAGNIE: Une micro-crèche adaptée aux enfants

Avec un taux de fécondité de 1,96 enfant par femme en 2015, la France s’affiche toujours comme la championne des bébés en Europe. Pour les parents et en particulier les mamans, il est parfois difficile de concilier vie professionnelle et vie familiale. En créant sa micro-crèche « NANNY & COMPAGNIE », Cathy Anese propose une structure à […]

474
Nanny & Compagnie propose une structure à taille humaine et adaptée à l’éveil des chérubins.
Nanny & Compagnie propose une structure à taille humaine et adaptée à l’éveil des chérubins.

Avec un taux de fécondité de 1,96 enfant par femme en 2015, la France s’affiche toujours comme la championne des bébés en Europe. Pour les parents et en particulier les mamans, il est parfois difficile de concilier vie professionnelle et vie familiale. En créant sa micro-crèche « NANNY & COMPAGNIE », Cathy Anese propose une structure à taille humaine et adaptée à l’éveil des chérubins. 

Absurdité administrative ou réglementation pointilleuse, avec son master en sciences de l’éducation en poche, Cathy Anese ne pouvait pas travailler dans une crèche en tant que professionnelle de la petite enfance : «je devais impérativement obtenir un CAP petite enfance pour postuler dans une structure en France.» Dès lors, la Lorraine opte pour un travail transfrontalier au Luxembourg où elle découvre le fonctionnement des crèches, très éloigné de l’image qu’elle se faisait du métier. «Les normes sont différentes au Luxembourg, les locaux sont moins bien adaptés à l’éveil des enfants. On avait des groupes de 30 enfants…» explique la gérante. Près de deux ans passés au Luxembourg et sans rien regretter de l’expérience, la jeune femme décide de passer son CAP petite enfance en candidate libre lui permettant ainsi de monter sa propre crèche en France.

CRÉATION D’UNE MICRO-CRÈCHE

Comme toute création d’entreprise, le projet doit être mûri et c’est auprès du réseau Alexis Lorraine que Cathy Anese a trouvé des conseils et un soutien pour ouvrir «Nanny & Compagnie» à Hettange-Grande où il existe une forte demande «Alexis Lorraine m’a aidé à définir le business plan et le plan de financement. J’ai mis 18 mois pour monter mon projet. Je ne voulais pas ouvrir ma micro-crèche dans la précipitation.» C’est dans une belle maison de 150 m2 avec une vaste pièce à vivre dans laquelle les enfants peuvent courir que Cathy Anese a installé sa micro-crèche : «j’ai investi 150 000 euros et je suis passée par un architecte pour aménager le lieu.» Une dizaine d’enfants s’y retrouvent chaque jour et bénéficient d’une pédagogie axée sur l’éveil en cadençant la journée autour de plusieurs rituels tels que les chaussures, les repas ou encore la sieste. Avec des petits groupes, les professionnels de la petite enfance créent des liens plus forts avec les bambins et leurs inculquent les bases de la vie en société. «Les parents ont confiance dans le fonctionnement des micro-crèches qui respectent le rythme des enfants. Ils sont rassurés ! Je remarque aussi que les enfants sont contents de venir.» se réjouit Cathy Anese.

Alban LE MEUR