L’UIMM en lutte contre la pénurie de main-d’oeuvre

La pénurie de main-d’œuvre dans le secteur de l’industrie ! Pas une nouveauté mais une problématique récurrente. Histoire de faire de face, l’union des industries et métiers de la métallurgie (UIMM) Lorraine accélère dans la mise en place de dispositifs ciblés à l’image des POEC (Préparation Opérationnelle à l’Emploi Collective) dont les premières ont été […]

393
L’UIMM Lorraine vient de lancer les POEC pour tenter d’endiguer une pénurie de main-d’oeuvre toujours récurrente dans le secteur dans la région.
L’UIMM Lorraine vient de lancer les POEC pour tenter d’endiguer une pénurie de main-d’oeuvre toujours récurrente dans le secteur dans la région.

La pénurie de main-d’œuvre dans le secteur de l’industrie ! Pas une nouveauté mais une problématique récurrente. Histoire de faire de face, l’union des industries et métiers de la métallurgie (UIMM) Lorraine accélère dans la mise en place de dispositifs ciblés à l’image des POEC (Préparation Opérationnelle à l’Emploi Collective) dont les premières ont été lancées fin février.

Électricien de maintenance. Mécanicien de maintenance. Opérateur-monteur de systèmes mécaniques ou encore technicien de pilotage de production industrielle ! Ces profils sont aujourd’hui recherchés par les métiers de la métallurgie, petit problème pour les entreprises, elles n’arrivent pas à trouver preneurs. «Suite aux différentes enquêtes de besoins en recrutement que nous avons menées, nous avons décidé d’ouvrir quatre actions de POEC (Préparation opérationnelle à l’emploi collective) afin d’offrir aux demandeurs d’emploi, étudiants, salariés, un parcours de formation innovant et personnalisé », assure l’UIMM (Union des industries et métiers de la métallurgie) Lorraine. Une nouvelle corde à l’arc de la lutte contre la pénurie de main-d’œuvre récurrente dans le secteur.

Formation structurée

«Ces préparations permettent aux demandeurs d’emploi de se qualifier et de se familiariser avec le monde de l’industrie à travers un parcours professionnalisant, alternant théorie et stage en entreprise. Ces POEC sont créées en fonction des besoins exprimés par l’entreprise.» Aujourd’hui, d’après les chiffres fournis par la profession, 300 postes en maintenance et production industrielle ne trouvent pas preneurs, «notre objectif est de répondre aux besoins en recrutement des entreprises à travers une promotion ciblée de l’industrie et une offre de formation structurée permettant de créer le lien entre les différents viviers et les besoins des entreprises.» Le regroupement récent de l’ensemble des acteurs du réseau Emploi-Formation de l’UIMM au sein du Pôle formation des industries technologiques Lorraine devrait permettre de booster réellement les choses. À l’horizon 2020, ce sont près de 4 000 recrutements en Lorraine qui devront s’opérer dans le secteur afin de faire perdurer les entreprises industrielles.