Meurthe & Moselle Habitat en mode prospective

«S’engager collectivement dans un monde qui change.» c’est sous cette bannière fédératrice que les collaborateurs de mmH (meurthe & moselle Habitat) ont tenu leur 13e convention le 28 février à l’espace montrichard de pont-à-mousson. L’occasion pour le bras armé, version logement social, du conseil départemental de meurthe-et-moselle de mettre en avant ses priorités dans un […]

384
meurthe & moselle Habitat vient de tenir sa convention annuelle à Pont-à-Mousson sous la bannière «S’engager collectivement dans un monde qui change. »
meurthe & moselle Habitat vient de tenir sa convention annuelle à Pont-à-Mousson sous la bannière «S’engager collectivement dans un monde qui change. »

«S’engager collectivement dans un monde qui change.» c’est sous cette bannière fédératrice que les collaborateurs de mmH (meurthe & moselle Habitat) ont tenu leur 13e convention le 28 février à l’espace montrichard de pont-à-mousson. L’occasion pour le bras armé, version logement social, du conseil départemental de meurthe-et-moselle de mettre en avant ses priorités dans un marché du logement social à la concurrence effrénée.

«Vous êtes la preuve que le modèle économique du logement social, cela fonctionne !» Lionel Mahuet, le directeur général de mmH (meurthe & moselle Habitat) qui a repris le flambeau de la direction il y a un peu plus d’un an à Jean-Paul Cruciani, cite la conclusion de la mission de l’Ancols (Agence nationale de contrôle du logement social) face à ses troupes réunies le 28 février à l’espace Montrichard de Pont-à-Mousson pour leur traditionnelle convention annuelle. «La régularité de la gestion et la qualité sont intégrées dans notre modèle de fonctionnement. Cela fait partie de notre culture d’entreprise.» Rien de tel pour galvaniser les troupes, histoire d’entamer une année 2017 basée sous le signe de l’évolution constante et du changement. «Le changement, c’est tout le temps. Il faut juste le maîtriser pour que personne n’en soit exclu», renchérit Mathieu Klein, le président de mmH et du Conseil départemental de Meurthe-et-Moselle.

Changement à tous les niveaux

Le changement (à tous les niveaux mais surtout technologiques via le boom de la révolution numérique) était le thème générique de la 13e convention de mmH avec en ligne de mire la nouvelle feuille de route pour les années à venir pour celui qui s’affiche «comme le bras armé du logement social du Conseil départemental.» Tables rondes (voir encadré), vidéo explicative, notamment, sur l’impact du numérique et des nouvelles technologies concernant les métiers du bailleur, tout a été passé au crible pour que les équipes de mmH gardent le cap.

En 2016, 350 logements neufs sont sortis de terre sur l’impulsion du bailleur et plus de mille logements ont été réhabilités afin de répondre à cette fameuse rénovation énergétique. Un score très honorable, «voire quasiment historique au niveau des constructions neuves», précise Lionel Mahuet, dans un marché du logement social où la concurrence est effrénée avec des taux de vacance de l’ordre de 5 %. Un marché où mmH, «le navire amiral du logement social de l’exécutif départemental», comme le qualifie son directeur, entend bien continuer à naviguer en tête de course mais surtout pas à l’aveugle.