SAISON ESTIVALE Nancy Tourisme et Événements met le curseur sur été

À l’heure des beaux jours, l’activité de l’office de tourisme de la cité ducale monte en puissance. Misant sur les points forts et la diversité de la ville de Stanislas, il s’appuie sur une panoplie d’actions entre valeurs sûres et originalités. Le tourisme urbain se décline à plusieurs visages. Bien sûr, il y a l’ensemble […]

586
Le socle touristique de la cité des Ducs demeure son patrimoine d’exception.
Le socle touristique de la cité des Ducs demeure son patrimoine d’exception.

À l’heure des beaux jours, l’activité de l’office de tourisme de la cité ducale monte en puissance. Misant sur les points forts et la diversité de la ville de Stanislas, il s’appuie sur une panoplie d’actions entre valeurs sûres et originalités. Le tourisme urbain se décline à plusieurs visages.

Bien sûr, il y a l’ensemble classé Unesco, avec l’incontournable place Stanislas, et ce patrimoine Art nouveau qui font de Nancy une ville unique en son genre. Ici comme ailleurs, les professionnels de la filière s’accordent à reconnaître davantage de volatilité et de cosmopolitisme dans les demandes des touristes. Internet est passé par là mais pas que. Le contexte social, économique et géopolitique a modifié les comportements. Du côté de Nancy Tourisme et Événements, on s’adapte avec réactivité aux nouveaux modes de consommation touristique. L’arrivée du printemps a marqué pour l’organisme nancéien le signe d’une activité qui va progressivement s’accélérer d’ici l’été, ce jusque septembre, allant de pair avec l’offre hôtelière et de restauration locale.

Le patrimoine mais aussi…

Sur Nancy, les chiffres de fréquentation touristique, toutes périodes de l’année confondues, montrent une clientèle composée à 60 % de Français (habitants du Grand Est et Parisiens en tête) et à 40 % étrangère (dont 2/3 d’Allemands et du Benelux). Outre le patrimoine, Nancy Tourisme et Événements mise sur la réputation de la cité ducale comme ville sucrée (bergamote, baba au rhum, macarons entre autres douceurs), sa tradition horticole, son artisanat d’art. Un panel de temps forts rythmera les semaines à venir : visites classiques et thématiques à Nancy et dans plusieurs localités de la Métropole. Avec en fil rouge dès juin, le son et lumière place Stanislas, qui avait attiré l’an passé plus de 600 000 spectateurs. Nancy version été 2017 se veut séduisante.