Chez la CCTLB : L’union fait la force !

C’est au mois de janvier 2017 que la fusion entre la Communauté de Communes du Cristal et celle du Lunévillois avec 9 communes de la Montagne et de Rehaiviller donne naissance à la Communauté de Communes du Territoire de Lunéville à Baccarat (CCTLB). « Notre intercommunalité agit à plusieurs niveaux » souligne le président Laurent de Gouvion […]

532

C’est au mois de janvier 2017 que la fusion entre la Communauté de Communes du Cristal et celle du Lunévillois avec 9 communes de la Montagne et de Rehaiviller donne naissance à la Communauté de Communes du Territoire de Lunéville à Baccarat (CCTLB).

« Notre intercommunalité agit à plusieurs niveaux » souligne le président Laurent de Gouvion Saint-Cyr. Le champ de compétences de la CCTLB couvre en effet des domaines aussi variés que le transport public, la gestion des déchets, l’aménagement du territoire, le développement économique ou  la promotion touristique. « Nos agents travaillent jour et nuit pour veiller au bon fonctionnement des différents équipements publics » précise M. de Gouvion.

Une médiathèque renouvelée

Parmi les belles réalisations de l’année, l’intercommunalité se prépare pour la réouverture prochaine de sa médiathèque de Lunéville, en rénovation depuis quelques mois. « L’Orangerie devra ouvrir ses portes pendant le weekend du 13/14 janvier prochain » confie le président. « Nous avons créé un espace moderne, en partie numérique, qui permet de favoriser l’échange et la découverte » poursuit-il. La médiathèque sera alors restructurée en veillant à la flexibilité des espaces et sera caractérisée principalement par son ouverture sur l’extérieur et par la création d’un forum central « pouvant accueillir des expositions artistiques, des concerts de musique ou des représentations théâtrales ».

L’emploi au cœur des préoccupations

Avec un taux de chômage supérieur à la moyenne nationale, la CCTLB accorde une attention particulière au développement économique de la région. Plusieurs projets d’envergure sont entrepris par l’intercommunalité pour améliorer cette situation. « Territoire et Solidarité économique »(TSE) figure sur la liste des solutions adoptées. « Nous cherchons à établir un équilibre entre les besoins des entreprises en matière de recrutement et les compétences des chercheurs d’emploi » affirme M. De Gouvion. Basé sur une méthodologie scientifique composée de 4 étapes, le projet TSE permettra de « contribuer activement à l’amélioration de l’employabilité et à la relance de l’emploi ».