Varangéville : Entre douceur de vivre et contraintes d’urbanisme

Sur les bords de la Meurthe et le canal de la Marne au Rhin se trouve une petite ville charmante du nom de Varangéville. Située à 15 km seulement de Nancy, la commune de près de 3.900 habitants offre un cadre de vie agréable bien loin du tumulte des grandes métropoles. Son développement est pourtant […]

410

Sur les bords de la Meurthe et le canal de la Marne au Rhin se trouve une petite ville charmante du nom de Varangéville. Située à 15 km seulement de Nancy, la commune de près de 3.900 habitants offre un cadre de vie agréable bien loin du tumulte des grandes métropoles. Son développement est pourtant freiné et son existence à long terme serait même menacée. Et pour cause : toute construction nouvelle y est interdite depuis une quinzaine d’années.

« Varangéville possède la dernière mine de sel en activité sur le territoire » indique Gaël Mauer, Directeur Général des Services de la ville (DGS). « Au début du nouveau millénaire, les effondrements de mines qui ont touché le nord du département ont amenés les services de l’Etat à appliquer le principe de précaution »explique-t-il. Plusieurs contraintes d’urbanisme ont alors été imposées afin d’éviter l’affaissement du sol. « Le rapport Géoderis, réalisé par un bureau d’études spécialisé, démontre bien qu’il n’existe aucun risque si la mine reste sèche » affirme le responsable de la mairie. «La ville ne court aucun danger si chacun prend ses responsabilités en main» insiste-t-il. Le débat devra se poursuivre entre les deux antagonistes jusqu’à la fin de l’année, date à laquelle  sont attendues les nouvelles prescriptions.

Travaux sur le Pont des Ecluses

C’est à partir du 02 novembre que les travaux vont commencer sur le pont de Varangéville. « Construit après la 2ème guerre mondiale, la structure présentait plusieurs pathologies pouvant menacer la sécurité des usagers à plus ou moins long terme » indique le DGS. Le tablier sera alors reconstruit en conservant les appuis existants. « Le chantier s’avère délicat et complexe, et le site ne permet pas l’installation d’un pont provisoire » confie Gaël Mauer. Un plan de déviation a toutefois été mis en place pour gérer la circulation pendant la période des travaux.

Réhabilitation du Saint-Gorgon

Doter la cité d’une place publique alliant tradition et modernité, c’est l’objectif de l’opération de réhabilitation dont a bénéficié le centre historique Saint-Gorgon. « L’église a été restaurée et un parc paysager a été aménagé. Varangéville dispose enfin du cœur de ville qu’elle mérite » conclut fièrement le responsable communal.