Les DRH planchent sur leurs fonctions à l’Espace Chaudeau

L’ANDRH (Association nationale des Directeurs des Ressources Humaines) fête cette année ses 70 ans ! L’anniversaire sera fêté dignement le 9 novembre prochain à l’espace chaudeau de Ludres à l’occasion de la soirée prestige de l’ANDRH lorraine centre et lorraine nord sous le thème générique : «Managers, les nouveaux explorateurs». Un programme en lien avec l’actualité du […]

386

L’ANDRH (Association nationale des Directeurs des Ressources Humaines) fête cette année ses 70 ans ! L’anniversaire sera fêté dignement le 9 novembre prochain à l’espace chaudeau de Ludres à l’occasion de la soirée prestige de l’ANDRH lorraine centre et lorraine nord sous le thème générique : «Managers, les nouveaux explorateurs». Un programme en lien avec l’actualité du moment en présence de Jean-Paul Charlez, le président national de l’association.

«Sur l’un des sites industriels de l’entreprise Tripallion, les temps sont durs. Il faut trouver des solutions face aux résultats désastreux du site, tout en rassurant le siège, le personnel et les clients. Alors que Laurence prône une réduction drastique des coûts, Alice recommande au DG du site de libérer les équipes, de leur redonner autonomie et initiative. D’abord sceptique, il accepte de favoriser le dialogue, la confiance et l’autonomie dans les relations.» Acte 1 de la pièce que la compagnie Co. Théâtre jouera le 9 novembre sur les planches de l’Espace Chaudeau à Ludres à l’occasion de la soirée Prestige de l’ANDRH Lorraine Centre et Lorraine Nord. Une fiction… bien réelle ! «Dans nos fonctions, nous sommes tous un jour confrontés à ce type de situation. L’objectif est de permettre de créer un effet miroir grâce à l’interprétation de cette troupe spécialisée dans le théâtre d’entreprise pour éclairer la scène du travail», explique Frédéric Lemoine, le président de l’ANDRH Lorraine Centre. La réforme du droit du travail et encore plus celle de la réforme professionnelle ou encore le sujet chaud du moment du harcèlement sexuel vont entraîner les DRH à s’adapter et surtout à mettre en œuvre ces nouvelles dispositions jugées très positives pour bon nombre d’entre eux (voir encadré). «La réforme du marché du travail doit se faire ! D’une façon pragmatique, cela devrait engendrer des avancées. Mais, c’est surtout la réforme professionnelle qui devrait réellement faire bouger les lignes. Il faut réellement arriver à ce que la formation soit en réelle adéquation avec les besoins des territoires et des entreprises. Je suis pour la mise en œuvre d’une véritable GPEC (Gestion prévisionnelle des emplois et des compétences) territoriale», assurait dans nos colonnes Frédéric Lemoine début octobre (voir notre n° 1832 du 9 octobre).

70 ANS CETTE ANNÉE

Si la soirée du 9 novembre se veut prospective et sur certains points interrogatifs sur le positionnement des DRH face aux enjeux sociétaux et entrepreneuriaux actuels, l’esprit festif tiendra le haut du pavé. Le groupe lorrain en profitera pour fêter les 70 ans de l’ANDRH en présence, notamment, de son président national Jean-Paul Charlez. Créée en 1947, l’association compte aujourd’hui pas moins de 5  000 membres organisés en 80 groupes locaux. «Nous sommes la plus grande communauté de professionnels des ressources humaines en France. Nous anticipons et accompagnons l’évolution des métiers et nous sommes devenus au fil des années la communauté de référence dans le débat RH.» La communauté lorraine (qui compte 80 membres en Lorraine Centre et une quarantaine en Lorraine Nord) entend bien mettre en avant ses valeurs et ses implications à venir dans un univers de l’Entreprise en mouvement perpétuel. Le thème générique de la soirée en dit long : «Les Managers, les nouveaux explorateurs !» Les DRH, les nouveaux Indiana Jones des RH ?