Modernisation des PME

Le Grand Est s’engage

Dans le cadre du SRDEII (Schéma régional de développement économique, d’innovation et d’internationalisation), la région Grand Est a lancé en juillet un AMI (Appel à manifestation d’intérêt) sur le thème de la «Modernisation des PME». Une première enveloppe d’aides, à hauteur de 1,5 million d’euros vient d’être débloquée, au profit d’une vingtaine d’entreprises.   Vosges […]

480
Le Grand Est vient d’allouer 1,5 million d’aides à 18 PME régionale dans le cadre de l’AMI : modernisation des PME.

Dans le cadre du SRDEII (Schéma régional de développement économique, d’innovation et d’internationalisation), la région Grand Est a lancé en juillet un AMI (Appel à manifestation d’intérêt) sur le thème de la «Modernisation des PME». Une première enveloppe d’aides, à hauteur de 1,5 million d’euros vient d’être débloquée, au profit d’une vingtaine d’entreprises.

 

Le Grand Est vient d’allouer 1,5 million d’aides à 18 PME régionale dans le cadre de l’AMI : modernisation des PME.25

Vosges technologie & industrie d’Épinal. Maxilor de Thionville ou encore Norcan à Haguenau ! Ces trois entreprises font partie des 18 régionales sélectionnées pour bénéficier de l’aide du programme AMI (Appel à manifestation d’intérêt), lancé en juillet par la région pour répondre à la problématique de la modernisation des PME. «L’AMI s’adresse aux PME exerçant une activité de production ou de services aux entreprises et présentant un projet d’investissement d’un montant minimum de 50 000 euros HT», explique-t-on au Conseil régional.

Grille d’analyse partagée

«Pour être éligible le projet doit au moins répondre à deux axes : modernisation de l’outil de production et l’intégration de nouvelles technologies ou méthodes de production à l’image de l’automatisation, la robotisation ou encore l’impression 3D.» Un comité de sélection (composé des services de la Région, de la Direccte, de la Banque de France, de la CCI Grand Est et des représentants des entreprises Thyssenkrupp Presta France, Norelem et Pöppelmann France) étudie chaque projet sur la base d’une grille d’analyse partagée. La démarche entre dans le cadre du SRDEII visant à dynamiser la compétitivité des entreprises. Sur les entreprises déjà choisies pour être accompagnées, ce sont près de 80 nouveaux emplois qui pourraient être créés à terme. Les entreprises peuvent déposer leur formulaire de candidature (disponible sur le site :  www.grandest.fr) à cet AMI : modernisation des PME peuvent le faire jusqu’au 28 février prochain via le : modernisationdespme@grandest.fr.