Adeline Iung enjolive les murs d’entreprise

Dans son activité de décoratrice d’intérieur, Adeline Iung s’adresse aux particuliers mais également aux entreprises, particulièrement aux professions libérales. Donner un coup de neuf à sa déco professionnelle ne s’improvise pas. Aux commandes d’Atelier Inside, Adeline Iung utilise une méthodologie efficace et appréciée. Rencontre. «Refaire la salle d’attente, le cabinet d’un médecin, d’un dentiste…, cela […]

431
Adeline Iung a lancé sa propre activité en 2014.

Dans son activité de décoratrice d’intérieur, Adeline Iung s’adresse aux particuliers mais également aux entreprises, particulièrement aux professions libérales. Donner un coup de neuf à sa déco professionnelle ne s’improvise pas. Aux commandes d’Atelier Inside, Adeline Iung utilise une méthodologie efficace et appréciée. Rencontre.

«Refaire la salle d’attente, le cabinet d’un médecin, d’un dentiste…, cela peut paraître secondaire. En fait, pas du tout. Une décoration bien pensée donne du cachet à un lieu professionnel. La clientèle s’y sent mieux. C’est la même chose pour une entreprise, un commerce», argumente Adeline Iung. Trajectoire particulière pour cette dynamique jeune femme de 36 ans, à la tête de sa propre activité depuis 2014. Son credo tient en plusieurs mots, synthétisant tout autant un savoir-faire qu’un état d’esprit : «Vous êtes à court d’idées ? Vous hésitez à vous lancer ? Vous avez besoin de vous projeter, de conseils pour aménager votre intérieur ? Vous voulez un intérieur personnalisé ?» Avant l’entrepreneuriat, Adeline Iung est passée par la fac de droit de Nancy puis le Greta, où elle a décroché un BTS action commerciale. Elle devient agent immobilier puis touche à la cogérance d’affaire. À cette époque, dans son for intérieur, elle nourrit déjà un autre dessein, guidée par cette volonté d’une approche humaine des choses, bien plus que par l’aspect pécuniaire : «Depuis enfant, j’ai ce regard particulier et cette passion d’analyser, de penser pouvoir modifier un espace de vie. Cela vient sans doute de l’observation de mon grand-père, menuisier, travaillant le bois», se souvient-elle. Si elle n’est pas passée par une école d’architecte, Adeline Iung, va prendre un chemin parallèle pour réaliser un rêve, le sien, et toucher son étoile. En 2012, elle entame une formation de deux ans à Lignes et Formations, école parisienne à distance des métiers créatifs, y acquérant les subtilités de la mise en scène d’intérieurs, les facettes des agencements, l’harmonie des couleurs. À cette base professionnelle, elle y adjoint sa sensibilité personnelle.

Déco standing pour tous

 Choisissant alors de voler de ses propres ailes, créant Atelier Inside, Adeline Iung ne s’est jamais déparée d’un leitmotiv : «Ma clientèle, c’est monsieur Tout-le-Monde. Chacun doit pouvoir s’offrir les services de qualité d’une décoratrice d’intérieur. Mon moteur, c’est le sourire de mes clients», dit-elle. De fil en aiguille, le bouche-à-oreille local fonctionne et bruisse de cette décoratrice, un peu artiste dans l’âme, mariant originalité et talent. De son atelier de Ville-en-Vermois, Adeline Iung partage son quotidien entre les visites de maisons ou d’appartements, les structures d’entreprises et commerciales et les heures à plancher sur ses dossiers. Sa démarche s’avère hyper méthodique, «carrée», ajoute-t-elle. Elle a le coup d’œil, sitôt le seuil d’une entrée franchie, pour déceler et conceptualiser le «petit plus» faisant la différence dans une déco. Sa tâche consiste à remettre un dossier complet – plans d’agencement 3D, croquis, listing d’objets et d’accessoires personnalisés – aux clients afin que ceux-ci aient la possibilité de les réaliser ou de faire faire les opérations d’embellissement intérieur. De projets de décoration intégraux, en passant par le coaching à domicile, à la valorisation immobilière dans la finalité de vendre ou de louer, jusqu’à la réutilisation et la transformation du mobilier existant, Atelier Inside balaie une large palette de prestations. «Je me lève les matins avec ce plaisir d’aller travailler, de faire absolument ce que j’aime», assure Adeline Iung. Une patronne… et maman heureuse.