Lois de finances 2018

Les notaires et l’UNPI décryptent

Recentrage de l’ISF (Impôt sur la fortune) sur l’immobilier avec l’arrivée de l’IFI (Impôt sur la fortune immobilière), l’imposition des revenus des placements financiers qui devient davantage forfaitaire en passant par de nouvelles règles d’imposition relatives aux plus-values de valeurs immobilières, la Chambre interdépartementale des notaires de la cour d’Appel de Nancy en partenariat avec […]

338
Plus de 200 personnes étaient présentes pour la réunion sur les lois de finances 2018 organisée par les notaires en partenariat avec l’UNPI à Nancy le 2 février.

Recentrage de l’ISF (Impôt sur la fortune) sur l’immobilier avec l’arrivée de l’IFI (Impôt sur la fortune immobilière), l’imposition des revenus des placements financiers qui devient davantage forfaitaire en passant par de nouvelles règles d’imposition relatives aux plus-values de valeurs immobilières, la Chambre interdépartementale des notaires de la cour d’Appel de Nancy en partenariat avec l’UNPI (Union nationale des propriétaires immobiliers de Lorraine) viennent de décrypter les lois de finances 2018 le 2 février à Nancy. Bilan des courses.

«Toutes les modifications présentes dans les lois de finances 2018 ne constituent par une véritable révolution fiscale mais un changement de paradigme qui va générer de nombreux questionnements dans le public.» Dixit Maître Marc Blétoux, notaire à Nancy, suite à son intervention le 2 février dernier à l’occasion d’une réunion de décryptage, organisée dans la cité ducale en partenariat avec l’UNPI (Union nationale des propriétaires immobiliers de Lorraine). Certain que l’immobilier est aujourd’hui en première ligne avec l’apparition du fameux IFI (Impôt sur la fortune immobilière) en remplacement de l’ISF (Impôt sur la fortune). «Déjà beaucoup de propriétaires d’immeubles nous questionnent sur l’intérêt de céder leur patrimoine immobilier dans la mesure ou la fiscalité du moment semble encourager les investissements en valeurs mobilières.»

Stratégies nouvelles

Devant près de deux cents personnes (dont bon nombre de membres de l’UNPI), plusieurs pistes ont été évoquées comme le passage à l’IS des sociétés civiles, le choix du régime du loueur en meublé professionnel, le report des décisions de travaux en 2019 ou encore la souscription de nouveaux contrats d’assurance-vie. «Des stratégies nouvelles vont donc apparaître sur cette énième réforme fiscale. L’arbre ne doit pas cacher la forêt. Et en matière d’investissement, il est primordial de rappeler que le choix de la qualité de l’investissement en fonction de ses qualités intrinsèques doit prédominer et non être guidé au seul regard des règles d’imposition.» Conseils de notaires…