Salon Cité Santé

Une 3e édition hyper connectée

Le Salon Cité Santé revient pour sa troisième édition, du 23 au 24 mars au centre de congrès Prouvé. Dans un univers de la santé de plus en plus connecté, le fil rouge annoncé tournera autour de la place de l’humain face aux nouvelles technologies. Histoire de se rassurer un peu.  E-santé : un nouvel eldorado ? […]

687

Le Salon Cité Santé revient pour sa troisième édition, du 23 au 24 mars au centre de congrès Prouvé. Dans un univers de la santé de plus en plus connecté, le fil rouge annoncé tournera autour de la place de l’humain face aux nouvelles technologies. Histoire de se rassurer un peu.

 E-santé : un nouvel eldorado ? Progrès, enjeux économiques ! Cela c’est pour le business indiscutable aujourd’hui de l’univers de la santé. Quelle place pour l’humain face aux nouvelles technologies ? Et cela c’est pour tenter de faire comprendre que l’humain demeure toujours le plus important face à une montée en puissance de cette fameuse révolution numérique et digitale qui touche tous les secteurs. Du 23 au 34 mars, le Salon Cité Santé réinvestit le centre de congrès Prouvé pour une troisième édition. L’ADN demeure le même : rassembler, dans un seul lieu, usagers, médecins, personnels soignants, chercheurs, entrepreneurs et les incontournables startupers pour tenter de dresser une radioscopie de l’état du secteur aujourd’hui.

Marché à 40 milliards d’euros

«L’e-santé, selon les projections de France Biotech, pourrait générer à l’horizon 2030, 130 000 emplois en France et apporter des solutions à 11 millions de patients. Ce secteur pèserait alors plus de 40 milliards d’euros», assurent les organisateurs. Forum avec les professionnels, histoire de comprendre et de maîtriser cette révolution numérique de la santé, networking pour les professionnels afin de se créer un réseau d’affaires et une immersion dans l’univers de la santé de demain pour le plus grand nombre avec une trentaine d’exposants (voir plus) annoncés. Le tout ponctué par des démonstrations, des simulations d’interventions chirurgicales ou encore des expériences immersives. 5 000 visiteurs avaient fait le déplacement à l’occasion de l’édition de l’année dernière. Fort probable qu’ils soient aussi nombreux cette année.