France Marquage Concept abat ses nouvelles stratégies

  Pilote de France Marquage Concept de Dommartin-lès-Toul, nouvelle dénomination de l’entreprise depuis février 2017 après le rachat du fonds de commerce à ses parents, Damien Hazotte abat depuis un peu plus d’un an de nouvelles stratégies alliant l’ADN de l’entreprise familiale et une adaptation plus que nécessaire dans un marché de la communication par […]

374

 

Pilote de France Marquage Concept de Dommartin-lès-Toul, nouvelle dénomination de l’entreprise depuis février 2017 après le rachat du fonds de commerce à ses parents, Damien Hazotte abat depuis un peu plus d’un an de nouvelles stratégies alliant l’ADN de l’entreprise familiale et une adaptation plus que nécessaire dans un marché de la communication par l’objet publicitaire en constante évolution. Une nouvelle approche à découvrir le 7 juin prochain à l’occasion de sa journée portes ouvertes et de l’édition du 1er salon du support publicitaire.

 Textile, bagagerie. Stand et salon. Sport et loisirs. Objet et cadeau publicitaire. Signalétique. Imprimerie. Les blasons des différentes activités sont savamment accrochés et mis en évidence sur un panneau prenant tout un pan de l’un des murs du bureau du patron des lieux. Une artillerie lourde version communication prête à toucher sa cible après un choix minutieux et adapté par rapport à l’objectif à atteindre. À l’instar d’autres professionnels du secteur de la communication par l’objet, Damien Hazotte le pilote de France Marquage Concept (implanté au cœur du Pôle commercial Jeanne d’Arc à Dommartin-lès-Toul) aborde son métier avec cette approche aujourd’hui nécessaire (vitale !) de conseils et d’accompagnement dans le choix d’un objet publicitaire. «L’accompagnement, l’écoute, le conseil sont des notions indispensables. Un objet publicitaire, quel qu’il soit, est sans intérêt sans véritable mise en place d’une stratégie de communication», assure celui qui a repris l’entreprise familiale affichant plus de trente ans d’expérience et de savoir-faire dans le domaine. En février 2017, France Marquage devient alors France Marquage Concept, signe d’une volonté de continuité mais surtout d’évolution. «L’ADN demeure mais aujourd’hui je me dois de mettre en œuvre des évolutions nécessaires. Le marché est très concurrencé, agressif avec l’arrivée de nouveaux acteurs l’atomisant encore un peu plus. Les technologies sont en constante évolution, c’est une adaptation continue !» Professionnel à la base de l’impression sur textiles et tous supports avec une force de frappe indéniable du fait de la présence en interne d’ateliers de sérigraphie notamment, permet à France Marquage Concept d’afficher une réactivité optimale presque à toute épreuve.

Nouvelle agence ?

«Imprimer plus de 3 000 t-shirts en 48 heures, c’est possible», assure celui qui revendique cette réactivité additionnée à une proximité et un ancrage local. «Le contact physique, l’humain, la relation directe demeurent le cœur de notre approche.» Damien Hazotte annonce pas moins de 5 000 clients dans ses fichiers pour une zone d’intervention géographique couvrant principalement le Grand Est avec des percées hexagonales. «Il n’est pas impossible prochainement que nous ouvrions une nouvelle agence mais toujours dans la région». Chaque chose en son temps, les stratégies sont mises en place et se peaufinent quotidiennement pour faire face à un marché en constante mutation. «À l’époque, nous ne travaillions qu’avec des revendeurs et cela suffisait ! Aujourd’hui ce n’est plus possible.» La clientèle de France Marquage Concept est composée «à part égale d’environ 30 % chacune» d’entreprises, de collectivités, d’associations et une ouverture récente vers le particulier. «Nous allons ouvrir dans quelques semaines une boutique en ligne en même temps que notre nouveau site internet.» Le portail devrait être opérationnel pour le 7 juin, date de la journée portes ouvertes et de la première édition du salon du support publicitaire. À ne pas manquer histoire de découvrir la nouvelle image et approche de ce professionnel historique local du secteur de la communication par l’objet.