7com : les outils et la manière

Miroir et bornes selfies, mur digital en passant par des stands de réalité virtuelle ou, aux antipodes, une gamme rétro de jeux et d’animations, l’ensemble de ces outils l’agence d’événementiel régionale 7com les utilise et surtout les maîtrise dans ses prestations d’organisation d’événements. Le tout avec une philosophie affichée de sur-mesure et de quête continuelle […]

346

Miroir et bornes selfies, mur digital en passant par des stands de réalité virtuelle ou, aux antipodes, une gamme rétro de jeux et d’animations, l’ensemble de ces outils l’agence d’événementiel régionale 7com les utilise et surtout les maîtrise dans ses prestations d’organisation d’événements. Le tout avec une philosophie affichée de sur-mesure et de quête continuelle des dernières nouveautés et tendances du moment.

«Je peux répondre à tous les événements ! Je peux animer et orchestrer un événementiel aussi bien pour 50 personnes que pour 50 000.» Jérôme Masselin, le pilote de l’agence 7com (basée à Blénod-lès-Pont-à-Mousson et spécialisée dans la création, la communication et l’animation) ne semble pas avoir de limites et ne s’en donne pas. «Mon objectif, c’est de rendre l’événement inoubliable et surtout personnalisé, unique en fait.» Depuis son lancement en auto-entreprise dans les années 2010 (aux temps où le dirigeant de la société surfait encore sur la direction de la boîte de nuit nancéienne le Chat Noir), et son véritable décollage entrepreneurial quatre ans plus tard, le tableau de chasse de la «petite» agence locale rayonnant aujourd’hui sur le Grand Est et le Luxembourg avec des incursions sur demande, notamment en région parisienne, est bien garni. Si l’animation de mariages, de soirées privées ou de soirées étudiantes sont toujours au programme, le gros de l’activité est tourné vers l’univers de l’entreprise et des manifestations d’envergure version XXL. «J’ai peu à peu changé de métier», assure ce DJ connu et reconnu dans la sphère événementielle «pour aujourd’hui réellement m’affirmer comme un chef d’orchestre en proposant une gestion des événements de A à Z.» Élaboration du projet en immersion directe au sein des structures clientes, prise en compte des besoins et des attentes, maîtrise de la logistique, de la sonorisation, repérage et recherche des lieux de réception adaptés en passant par celles des prestations traiteur, mobilier, décoration, animation, «tout ce que je propose c’est du clé en main en apportant tous les ingrédients pour que l’événement soit un véritable succès.» Le patron de 7com se base sur un écosystème solide et performant local de prestataires extérieurs (animateurs, vidéastes, artistes, musiciens…).

Modèle à l’américaine…

«C’est un modèle un peu à l’américaine. J’essaye de trouver les meilleurs et je souhaite également qu’ils soient toujours apporteurs de nouveautés.» Une exigence d’excellence comme une marque de fabrique pour celui qui est l’animateur référent de la foire exposition internationale de Nancy depuis plusieurs années et bien connu également des grandes groupes et entreprises de la région ou encore des clubs sportifs régionaux de haut niveau. Le tout additionné à une veille technologique que Jérôme Masselin ne semble pas s’imposer mais réaliser quasiment à l’instinct. «L’univers de l’événementiel est en mouvement perpétuel. Il est nécessaire de toujours proposer des choses nouvelles qui s’intègrent alors naturellement dans la conception des événements.» Chaque année, il va sillonner les allées du salon Heavent Paris (fin novembre cette année à la Porte de Versailles : ndlr) «où tu captes des idées, des concepts à mettre en place, à adapter.» En mars dernier, il a acquis un miroir selfie en provenance des États-Unis. «Nous l’avons maîtrisé et adapté selon nos besoins. C’est très technique. Avoir ce type d’outil est une bonne chose mais il faut réellement savoir l’utiliser. C’est cette maîtrise qui fait la différence.» Ce dispositif vient enrichir un panel d’outils et d’innovations présents au catalogue de 7com à l’image d’un mur digital ciblé sur différentes pratiques sportives (tennis rugby, golf, football, basketball) ou encore des animations de réalité virtuelle. «L’important, c’est la maîtrise et la mise en musique de l’ensemble de ces outils. Sans cette maîtrise et gestion de l’événement, ils ne servent à rien.» Toujours bon à rappeler…