L’AR communication : Des casse-noix à la communication

Médaillé d’or au célèbre concours Lépine en 2010, le créateur mussipontain des fameux casse-noix «Moha» et casse-noisettes «Toha», a souhaité, fort de cette réussite, changer de cap pour créer sa propre agence de communication. Adrien Roussel lance ainsi en 2014, L’AR communication, une nouvelle étape pour ce surdoué de l’entrepreneuriat.   En quelques années, Adrien […]

459

Médaillé d’or au célèbre concours Lépine en 2010, le créateur mussipontain des fameux casse-noix «Moha» et casse-noisettes «Toha», a souhaité, fort de cette réussite, changer de cap pour créer sa propre agence de communication. Adrien Roussel lance ainsi en 2014, L’AR communication, une nouvelle étape pour ce surdoué de l’entrepreneuriat.

 

En quelques années, Adrien Roussel, fort de sa réussite, décide de se lancer dans sa nouvelle aventure en investissant massivement dans des machines. «À la pointe de la technologie, mes machines me permettent de réaliser des visuels et des créations avec rapidité et une qualité de finition optimale pour des tarifs abordables. J’ai aussi cette capacité de répondre à toutes les demandes de façon personnalisée en étant accompagné d’un réseau de fournisseurs de grande qualité» explique Adrien Roussel.

 

Des supports de communication variés

 

Spécialisé à la fois dans la personnalisation de textiles, de la communication par l’objet, et la création de visuels, Adrien Roussel répond aux besoins des entreprises, associations, artisans, commerçants et des particuliers. Celui qui aime tout particulièrement tisser des relations de proximité et de confiance avec ses divers clients et fournisseurs peut légitimement se targuer de doubler chaque année son chiffre d’affaires. «Dans le cadre de ces perspectives optimistes, je prévois à moyen long terme des recrutements pour répondre aux demandes clients avec la même exigence et qualité» conclut-il.