Le Pôle entrepreneurial entend accélérer

Le Pôle entrepreneurial lancé il y a six mois, synergie entre la CCI Grand Nancy Métropole Meurthe-et-Moselle, le Pôle entrepreneuriat étudiant de Lorraine (Peel) de l’Université de Lorraine, l’accompagnateur Alexis, et le Centre d’accueil et de ressources pour entreprises du Pays Val de Lorraine (Carep), entend renforcer l’écosystème créer pour fluidifier l’accompagnement, l’accueil, l’hébergement, l’incubation […]

466

Le Pôle entrepreneurial lancé il y a six mois, synergie entre la CCI Grand Nancy Métropole Meurthe-et-Moselle, le Pôle entrepreneuriat étudiant de Lorraine (Peel) de l’Université de Lorraine, l’accompagnateur Alexis, et le Centre d’accueil et de ressources pour entreprises du Pays Val de Lorraine (Carep), entend renforcer l’écosystème créer pour fluidifier l’accompagnement, l’accueil, l’hébergement, l’incubation des porteurs de projets et des entrepreneurs en général sur le territoire meurthe-et-mosellan. Les premiers résultats s’affichent comme positifs et cette véritable marque entend bien se renforcer.

 

«La bonne tenue générale de l’économie, le sentiment de reprise, y sont sans doute pour quelque chose, mais le fait qu’aujourd’hui on enregistre un inversement de la courbe en matière d’accompagnement des porteurs de projets de création d’entreprise n’est pas le fruit du hasard. Depuis trois ans, nous enregistrions une baisse continue du nombre de projets accompagnés. Aujourd’hui, nous avons une augmentation de près de 52 %. Les synergies mises en œuvre via le Pôle entrepreneurial y sont pour quelque chose.» Jacques Bachmann, le président d’Alexis (accompagnateur de porteurs de projets) en est convaincu, le Pôle entrepreneurial créé il y a maintenant six mois sur l’impulsion de la CCI Grand Nancy Métropole Meurthe-et-Moselle avec Alexis, le Pôle entrepreneuriat étudiant de Lorraine (Peel) et le Centre d’accueil et de ressources pour entreprises du Pays Val de Lorraine (Carep) commence à récolter les fruits de cette quasi-osmose établie entre les quatre partenaires. 2 000 accueils d’entreprises, 400 entreprises suivies et pas loin de 1 500 porteurs de projets accompagnés, le bilan annoncé se veut positif et encourageant pour l’avenir. «Il était devenu nécessaire de définir un véritable parcours de la création d’entreprise et de l’entrepreneuriat en général. C’est une communauté de moyens et à la fois une communauté de compétences que nous avons décidé de mettre en place au service de l’accompagnement des entrepreneurs», assure François Pélissier, le président de la CCI Grand Nancy Métropole Meurthe-et-Moselle. Un concept en ligne direct avec les différentes feuilles de route établies par la chambre pour faire face aux différentes évolutions engagées dans le monde consulaire. «L’entrepreneuriat, ce n’est pas uniquement la création d’entreprise mais cela doit prendre en compte tout le chaînage de l’accompagnement du projet à sa concrétisation. Le Pôle entrepreneurial prend aujourd’hui en compte cette donne», assure de son côté Christophe Schmitt, le directeur du Peel, vice-président de l’Université de Lorraine en charge de l’entrepreneuriat et de l’incubation. 12 000 étudiants (dont 200 étudiants-entrepreneurs par an) sont aujourd’hui impliqués dans l’univers entrepreneurial sur le périmètre du pôle. «Ils sont partie prenante de l’économie et il était nécessaire de créer un réel écosystème.» Le Pôle entrepreneurial semble s’afficher comme cet écosystème recherché. «L’entrepreneuriat, son accompagnement et sa réussite passent avec la mise en place de véritables services de complémentarité. Nous sommes aujourd’hui sur un concept qui peut être beaucoup plus important.» Pour le moment, reste à atteindre le rythme de croisière…