Artisanat : Le pacte régional se renforce

Nom de code : Artisanat de demain. Mission : aider les entreprises artisanales à moderniser leur production grâce à l’intégration des nouvelles technologies ! C’est le nouveau dispositif lancé par la Région Grand Est et la Chambre régionale des métiers et de l’artisanat le 26 juillet à Strasbourg.   92 000 entreprises. 31 milliards d’euros de CA et pas […]

428
Crédit : Stadler Région Grand Est

Nom de code : Artisanat de demain. Mission : aider les entreprises artisanales à moderniser leur production grâce à l’intégration des nouvelles technologies ! C’est le nouveau dispositif lancé par la Région Grand Est et la Chambre régionale des métiers et de l’artisanat le 26 juillet à Strasbourg.

 

92 000 entreprises. 31 milliards d’euros de CA et pas loin de 280 000 collaborateurs. C’est le poids du secteur de l’artisanat dans le Grand Est, cela méritait bien un pacte régional. Déjà actif, il vient d’être renforcé le 26 juillet lors de la signature d’une convention cadre entre Jean Rottner, le président de la Région Grand Est et Bernard Stalter, le président de la Chambre régionale des métiers et de l’artisanat à l’occasion d’une visite des ateliers de torréfaction des Cafés Reck à Strasbourg. «L’objectif du pacte est de renforcer le dynamisme du tissu artisanal et de contribuer au maintien de nombreux savoir-faire territoriaux et à la spécialisation économique des territoires», assurent les deux signataires.

 

5 millions de la Région

 

Histoire de booster ce pacte, un nouveau dispositif vient d’être lancé. Nom de code : Artisanat de demain. Une enveloppe de cinq millions d’euros vient d’être débloquée par la Région pour le faire vivre. Ce dispositif vise à aider les artisans à se moderniser grâce à l’intégration des nouvelles technologies et de nouveaux modes de production à l’image de la digitalisation, de la dématérialisation, de l’automatisation ou encore de l’équipement numérique. «Avec cette convention et ce dispositif, nous traçons en lien avec la Chambre de métiers, des perspectives ambitieuses pour l’artisanat. L’artisanat représente l’économie de proximité et l’emploi au quotidien, il s’agit d’un secteur clé fondamental au dynamisme de notre économie», assure Jean Rottner. Objectif affiché : renforcer la compétitivité des structures artisanales. «Ce programme va contribuer de manière forte et précise au développement global de nos entreprises. Qu’il s’agisse de proposer une expertise d’accompagnement ou de conseils ou d’apporter une aide financière pour la dotation d’outils innovants. Il y a aujourd’hui une réponse à chaque besoin», assure Bernard Stalter.