Le patronat face aux nouveaux mondes…

Cap sur le campus francilien de HEC à Jouy-en-Josas pour les troupes patronales du Medef ! Du 28 au 29 août, l’ensemble des Medef territoriaux participeront à la traditionnelle Université d’été du mouvement patronal. Pour ses vingt ans d’existence, les têtes pensantes et chercheuses de l’univers patronal ont décidé de se pencher sur «Le Monde dans […]

Cap sur le campus francilien de HEC à Jouy-en-Josas pour les troupes patronales du Medef ! Du 28 au 29 août, l’ensemble des Medef territoriaux participeront à la traditionnelle Université d’été du mouvement patronal. Pour ses vingt ans d’existence, les têtes pensantes et chercheuses de l’univers patronal ont décidé de se pencher sur «Le Monde dans 20 ans». Un exercice prospectif en plein dans les cordes du nouveau pilote du mouvement patronal Geoffroy Roux de Bézieux élu le mois dernier, pour cinq ans, à la tête du mouvement.

 Cela ne serait pas étonnant que le tube de Téléphone : «Je rêvais d’un autre monde…» raisonne dans les travées du campus francilien d’HEC à la fin du mois ! «Le Monde dans 20 ans», c’est sur ce thème générique que l’Université d’été du Medef est annoncée du 28 au 29 août prochain sur le campus de Jouy-en-Josas. Vingt ans d’existence ! Le traditionnel rendez-vous patronal de la fin de l’été fête cette année cet événement. Vingt ans également car c’est une bonne durée pour se projeter dans l’avenir. «Cela risque d’être fortement intéressant et nous allons pouvoir prendre réellement la température des différents sujets à venir pour bien démarrer la rentrée», assure Christine Bertrand, la présidente du Medef de Meurthe-et-Moselle et membre du nouveau conseil exécutif du Medef national depuis l’élection de Geoffroy Roux de Bézieux à la présidence du mouvement patronal le mois dernier (voir encadré). À l’instar des autres Medef territoriaux, les équipes meurthe-et-mosellanes devraient, comme chaque année, venir en nombre à ce rendez-vous de prospectives version dirigeants d’entreprise. Europe, régions, nations, quelles perspectives dans vingt ans ? Le monde sera-t-il enfin plus raisonnable ? À quoi croira-t-on dans vingt ans ? Demain où ira le monde ? En passant par : Pas de Plan B pour la planète ou encore l’intelligence artificielle sous toutes ses coutures, le programme (disponible sur le site : www.medef.com) laisse présager des séances de «fusion» de matière grise intense.

L’entreprise de demain…

L’entreprise avec un grand E sera naturellement au centre des préoccupations prospectives des participants. Le 29 août, la matinée sera consacrée à l’entreprise dans 20 ans. «À quoi ressemblera le monde du travail dans vingt ans ? Entre robotisation, mondialisation et nouvelles technologies d’une part, flexibilité, mobilité et nouvelles aspirations des millennials d’autre part, les entreprises sont en pleine évolution. Elles doivent en permanence se réinventer, repenser, espaces outils et méthodes de travail, casser les silos pour redonner au travail tous son sens. Les métiers aux aussi évoluent, alors comment accompagner les salariés vers le changement ? Comment orienter les jeunes vers les débouchés de demain ? Comment réinventer le travail moderne.» Le pitch se veut accrocheur, entre interrogations et inquiétudes. Reste à savoir si les bonnes réponses seront trouvées. L’Université d’été du Medef édition 2018 entend apporter sa pierre à l’édifice…