Répondre au tourisme nouvelle génération

Le touriste de 2018 demande de plus en plus un traitement à la carte. En pariant sur le concept des Greeters, Nancy Tourisme et Événements a été avant-gardiste. Impliquer des habitants de la cité ducale connaissant leur ville comme leur poche dans la promotion de la cité de Stanislas : la recette s’avère gagnante et permet […]

344
Devenir ambassadeur de sa ville : un concept prenant de l’ampleur.

Le touriste de 2018 demande de plus en plus un traitement à la carte. En pariant sur le concept des Greeters, Nancy Tourisme et Événements a été avant-gardiste. Impliquer des habitants de la cité ducale connaissant leur ville comme leur poche dans la promotion de la cité de Stanislas : la recette s’avère gagnante et permet de séduire une nouvelle clientèle.

 Ils s’appellent Sylvain, André, Rose-Marie, Nicole, Joachim, Nelly… De différentes générations et tous avec un point commun : la passion de Nancy où ils résident. Ils sont des Greeters. Le terme est apparu à New York voilà 26 ans. Le principe est simple : il s’agit pour un habitant d’accueillir un visiteur, en solo, en couple, en famille, et de lui faire découvrir sa ville comme à un ami. En toute intimité, dirions-nous. Les Greeters nancéiens sont une trentaine, bénévoles, complémentaires des guides conférenciers. Avec chacun leur endroit favori et leur violon d’Ingres : les balades urbaines, les parcs et jardins, le patrimoine religieux, la vie nocturne, les richesses culturelles, l’Art nouveau, la Ville Vieille, les Rives de Meurthe… Certains sont davantage branchés randonnées ou activités sportives. Nancy Tourisme et Événements a lancé le concept voilà déjà plusieurs années, précurseur, comme souvent dans ses initiatives. Et l’osmose s’est faite.

En phase avec les mutations touristiques 

Du coup, le visiteur apprécie sous un angle souvent inattendu une incursion dans une galerie d’art, un bar, immergé dans un environnement artisanal ou estampillé produits du terroir. Sortir ainsi en journée ou en soirée ne manque pas de piquant. C’est pour la ville une façon de séduire une nouvelle clientèle correspondant aux mutations touristiques. En 2018, on ne conçoit plus son séjour comme voilà 20 ans. Le profil des Greeters est éclectique et dégage un fil rouge : vouloir faire partager Nancy et environs par son propre ressenti et sa vision personnelle, être disponible au moins deux demi-journées par mois. Cette manière de faire hors des sentiers battus représente désormais un vrai segment d’attractivité. Pour devenir Greeter, pour réserver une balade, un site internet est dédié : nancygreeters.fr. Les réseaux sociaux sont bien sûr une efficace caisse de résonnance pour mesurer le succès d’un phénomène appelé à grandir encore.