La Centrale des Vignerons : Le vin des copains

Exit la rue des Jardiniers, La Centrale des Vignerons a transféré sa cave rue des Cristalleries, toujours à proximité du centre de Nancy. À sa tête, en revanche, pas de changement. Romuald Moriau, tel un maître de chais, sélectionne toujours et encore les meilleurs flacons pour sa clientèle. Car comme chacun sait, peu importe le […]

609
Une salle au sous-sol peut accueillir jusqu’à 80 personnes.

Exit la rue des Jardiniers, La Centrale des Vignerons a transféré sa cave rue des Cristalleries, toujours à proximité du centre de Nancy. À sa tête, en revanche, pas de changement. Romuald Moriau, tel un maître de chais, sélectionne toujours et encore les meilleurs flacons pour sa clientèle. Car comme chacun sait, peu importe le flacon, pourvu qu’on ait l’ivresse.

 

Romuald Moriau est désormais rassuré. Trois mois après le déménagement de La Centrale des Vignerons, ses clients n’ont pas perdu leurs bonnes habitudes. Romuald a en effet décidé de quitter la rue des Jardiniers où il était installé depuis neuf ans pour un local, certes un peu plus petit, mais plus pratique. Au numéro 2 de la rue des Cristalleries, il bénéficie d’un grand parking et d’une visibilité. «Il ne faut pas oublier que nous avons réussi à nous faire un nom alors que nous avons passé neuf ans, installés au fond d’une cour» souligne Romuald.

 

680 m2 de surface de vente

 

Romuald Moriau sait au fond de lui depuis longtemps ce qu’il cherche. Depuis des années, il lorgne sur un grand entrepôt, vide depuis plusieurs années, situé près de chez lui. L’affaire finit par se faire et Romuald et son équipe n’ont plus qu’à faire leurs cartons pour changer de quartier. Enfin, presque… Des travaux sont en effet nécessaires. Contrairement à la rue des Jardiniers, il préfère faire appel à un professionnel pour réaliser les aménagements. «Mais je voulais garder le même esprit qu’avant, avec du bois et un aspect brut qui rappelle la dureté de la vigne» indique Romuald. Le résultat est à la hauteur de ses espérances. Des planches de bois brut habillent le fond du magasin, les poutrelles en acier de Longwy ont été conservées et chaque espace est délimité par des petits coins réservés à la dégustation (à consommer avec modération, bien entendu).

 

Un espace dédié aux séminaires et aux dégustations

 

Le magasin est réparti sur deux niveaux. Le premier étage est consacré à la vente «courante». En cette période estivale, on le perçoit dès l’entrée, la priorité est donnée aux rosés et autres vins de soif. S’il y a quelques grandes maisons, ce sont essentiellement ses trouvailles qui occupent les casiers et les rayonnages. Un peu plus loin, juste à côté des spiritueux, Romuald a décidé de consacrer une place plus importante aux bières brassées dans le monde entier. Mais la surprise vient surtout du sous-sol. Divisé en trois espaces, il héberge la réserve, la cave à vin des grands crus, bien protégés du soleil, et surtout une salle pouvant accueillir des séminaires ou des évènements particuliers. Cette grande pièce aménagée avec canapé, table, tonneau et toute l’installation high tech nécessaire à l’organisation de réunions, bénéficie d’une entrée indépendante et permet ainsi à Romuald de recevoir des groupes sans déranger la clientèle. Fort de ce nouvel outil de travail, le caviste aimerait le faire vivre un peu plus avec un bar à vin, une sorte d’endroit où l’on referait le monde en partant à la rencontre de nouveaux cépages.