Le bois dans tous ses états

La 39e édition du salon Habitat et Bois est annoncée du 20 au 24 septembre au centre des congrès d’Épinal. Si la construction bois et l’écoconstruction demeurent les moteurs de cette manifestation, c’est le bois dans tous ses états qui s’exposent cette année. Entre la sylvothérapie ou encore le matériau bois dans l’univers de la […]

Les principaux partenaires du salon Habitat et Bois, du 20 au 24 septembre à Épinal, ont présenté la 39e édition à la Fédération du BTP des Vosges.

La 39e édition du salon Habitat et Bois est annoncée du 20 au 24 septembre au centre des congrès d’Épinal. Si la construction bois et l’écoconstruction demeurent les moteurs de cette manifestation, c’est le bois dans tous ses états qui s’exposent cette année. Entre la sylvothérapie ou encore le matériau bois dans l’univers de la mode en passant par la présentation du fameux projet Tiga (territoires d’innovation de grande ambition) «Des Hommes et des Arbres, les racines de demain », c’est toute une filière qui entend s’imposer dans la région et ailleurs. 400 exposants sont annoncés.

 «Ce n’est pas parce que nous sommes un massif forestier important que la construction bois l’est autant !», dixit Sylvie Tuaillon, la présidente de la Fédération du BTP des Vosges quelques minutes avant la conférence de presse de présentation de la 39e édition du Salon Habitat et Bois (programmé du 20 au 24 septembre au centre des congrès d’Épinal) le 11 septembre dans les locaux de sa fédération. Dans le Grand Est la construction bois compte environ 189 entreprises générant 171 millions d’euros de CA (soit 53 % du CA total de la construction de la région). Au niveau national, le CA affiche les 3,6 milliards (chiffres de 2016 source : enquête nationale de la construction bois) pour un marché estimé à 1,7 milliard soit une baisse du CA des entreprises par rapport à 2014 de près de 11 %. «Les entreprises construction bois représentent 47 % du CA des effectifs du bâtiment témoignant du caractère encore marginal de la filière en France. Ce qui offre une marge de progression importante.» Reste donc à booster la filière car si dans la région Grand Est la construction de maisons individuelles en secteur diffus voit sa part de marché augmenter (7 100 maisons en plus soit + 4 % par rapport à 2014), la construction bois apparaît marquer un recul entre 2014 et 2016, seuls 965 logements ont été construits en bois soit 31 % de moins qu’en 2014 !  son échelle, le salon Habitat et Bois participe activement à cette valorisation d’une filière qui se veut en devenir. La manifestation est devenue au fil du temps un événement incontournable pour les professionnels.

Journée pros, le retour

 «Cette année, nous renouons avec une journée entièrement dédiée aux professionnels avec des visites de chantiers à l’image de celui du collège de Thaon-les-Vosges», expliquent les organisateurs. Une trentaine de conférences sont annoncées pendant toute la durée de la manifestation spinalienne (programme sur le site : www.salon-habitatetbois.fr.) La construction bois demeure l’ADN de l’événement mais le matériau bois et la notion de forêt en général occupent une place de plus en plus importante se muant en véritable solutions à certains maux sociétaux. Exemple typique : le boom de la sylvothérapie, un mode de soin prônant le fait que le contact avec les arbres peut apporter de meilleures sensations de bien-être psycho-physique. Éric Brisbare, accompagnateur en montagne et en forêt auteur de «Un bain de forêt» aux éditions Marabout sera présent au salon. Il animera une conférence sur ce thème le 23 septembre à partir de 16 h 30. Preuve de l’engouement et d’une véritable reconnaissance de la filière comme acteur majeur en termes de développement économique, le projet Tiga «Des Hommes et des Arbres, les racines de demain» porté par la Métropole du Grand Nancy, la Communauté d’agglomération d’Épinal et plusieurs territoires sud lorrains sera également présenté. Le bois continue à construire son avenir et cela passe par Épinal à la fin de la semaine…