Sylvaine Kokot reste en veille

En lançant son entreprise de création d’identité visuelle print et web voilà presque une décennie, Sylvaine Kokot matérialisait un désir d’indépendance dans un parcours riche d’expériences et de compétences. À la tête d’UB Design, elle met au service des entreprises une démarche patinée du travail à l’ancienne et tournée vers les nouvelles technologies.  Ce matin […]

507
En lançant son entreprise de création d’identité visuelle print et web voilà presque une décennie, Sylvaine Kokot matérialisait un désir d’indépendance dans un parcours riche d’expériences et de compétences. À la tête d’UB Design, elle met au service des entreprises une démarche patinée du travail à l’ancienne et tournée vers les nouvelles technologies. Ce matin là, dans son studio situé à quelques encablures de la villa Majorelle, Sylvaine Kokot, concentrée sur son ordinateur, planche sur la communication d’une entreprise. Son travail au quotidien. «J’œuvre dans une démarche artistique. Dans mes réalisations, il y a une forme d’arts appliqués», note-t-elle. Son univers : la création graphique, le web design et le design total. L’accroche de son site internet synthétise tout autant la philosophie du personnage que l’essence de sa mission : «J’observe, je crée, les yeux grands ouverts sur ce qui m’entoure. J’aime être surprise, charmée, émerveillée. J’accorde une très grande importance à la couleur, la mise en page et l’équilibre. J’attache une attention toute particulière à la typographie. Ma signature : modernité, sobriété, harmonie et rigueur.» À l’heure où les offres de package communication se multiplient sur la toile, pas simple pour une PME de s’y retrouver. Sylvaine Kokot a cet avantage de l’authenticité. Native de la cité de Stanislas, sans doute, aura-t-elle été influencée par l’esprit de l’École de Nancy. C’est à Roubaix, à l’école supérieure d’arts appliqués, qu’elle met le pied à l’étrier à sa future carrière. Nous sommes en 1988. Trois ans de formation pour lancer un parcours dans lequel Sylvaine Kokot n’aura jamais omis de mettre une touche de fantaisie et de sensibilité. «J’ai passé une année professionnelle en Espagne, à Valladolid, dans le cadre du programme européen Comet.», poursuit-elle. Jeune graphiste chez Signe Publicis, elle commence par concevoir la charte graphique de l’intégralité d’un parc des camions d’un transporteur. Intertitre Une entreprise, une histoire, une identité Dès lors, désormais directrice artistique, elle poursuit son itinéraire au sein successivement de Viva communication, Ligne de mire, A2 Design. Un savoir-faire, un réseau de clientèle, des responsabilités managériales, une expérience de 20 ans : tout fonctionne à merveille. «L’opportunité de voler de mes propres ailes s’est présentée. J’ai décidé de lancer mon propre atelier.» En 2009, Sylvaine Kokot met sur orbite UB Design. Depuis, dans toute la France, elle va à la rencontre des petites et moyennes entreprises, artisans, grands groupes, collectivités territoriales. Peu importe le secteur d’activité. «Je fais du sur-mesure. Chaque entreprise à son histoire, son identité propre. On ne peut pas faire ici de formatage. C’est le fil rouge de mon action, du brief marketing au produit fini. Cela peut être dans la création de l’arborescence d’un site web, un logo, un packaging… Les exemples sont multiples. Une entreprise doit bien réfléchir à son mode et à son canal de communication en amont. À l’heure des réseaux sociaux, de la publicité digitalisée, l’image donnée à sa potentielle clientèle se réfléchit sur beaucoup de paramètres. J’interviens, en collaboration avec les équipes internes marketing et commerciales. En somme, on allie les compétences pluridisciplinaires. L’avenir ? Sylvaine Kokot le voit avec une ambition sereine et raisonnée : «Continuer comme cela. M’associer à de l’événementiel, poursuivre la visibilité d’UB Design lors de salons professionnels, faire perdurer le lien direct initié depuis 10 ans bientôt.»

En lançant son entreprise de création d’identité visuelle print et web voilà presque une décennie, Sylvaine Kokot matérialisait un désir d’indépendance dans un parcours riche d’expériences et de compétences. À la tête d’UB Design, elle met au service des entreprises une démarche patinée du travail à l’ancienne et tournée vers les nouvelles technologies. 

Ce matin là, dans son studio situé à quelques encablures de la villa Majorelle, Sylvaine Kokot, concentrée sur son ordinateur, planche sur la communication d’une entreprise. Son travail au quotidien. «J’œuvre dans une démarche artistique. Dans mes réalisations, il y a une forme d’arts appliqués», note-t-elle. Son univers : la création graphique, le web design et le design total. L’accroche de son site internet synthétise tout autant la philosophie du personnage que l’essence de sa mission : «J’observe, je crée, les yeux grands ouverts sur ce qui m’entoure. J’aime être surprise, charmée, émerveillée. J’accorde une très grande importance à la couleur, la mise en page et l’équilibre. J’attache une attention toute particulière à la typographie. Ma signature : modernité, sobriété, harmonie et rigueur.» À l’heure où les offres de package communication se multiplient sur la toile, pas simple pour une PME de s’y retrouver. Sylvaine Kokot a cet avantage de l’authenticité. Native de la cité de Stanislas, sans doute, aura-t-elle été influencée par l’esprit de l’École de Nancy. C’est à Roubaix, à l’école supérieure d’arts appliqués, qu’elle met le pied à l’étrier à sa future carrière. Nous sommes en 1988. Trois ans de formation pour lancer un parcours dans lequel Sylvaine Kokot n’aura jamais omis de mettre une touche de fantaisie et de sensibilité. «J’ai passé une année professionnelle en Espagne, à Valladolid, dans le cadre du programme européen Comet.», poursuit-elle. Jeune graphiste chez Signe Publicis, elle commence par concevoir la charte graphique de l’intégralité d’un parc des camions d’un transporteur.

Une entreprise, une histoire, une identité

Dès lors, désormais directrice artistique, elle poursuit son itinéraire au sein successivement de Viva communication, Ligne de mire, A2 Design. Un savoir-faire, un réseau de clientèle, des responsabilités managériales, une expérience de 20 ans : tout fonctionne à merveille. «L’opportunité de voler de mes propres ailes s’est présentée. J’ai décidé de lancer mon propre atelier.» En 2009, Sylvaine Kokot met sur orbite UB Design. Depuis, dans toute la France, elle va à la rencontre des petites et moyennes entreprises, artisans, grands groupes,  collectivités territoriales. Peu importe le secteur d’activité. «Je fais du sur-mesure. Chaque entreprise à son histoire, son identité propre. On ne peut pas faire ici de formatage. C’est le fil rouge de mon action, du brief marketing au produit fini. Cela peut être dans la création de l’arborescence d’un site web, un logo, un packaging… Les exemples sont multiples. Une entreprise doit bien réfléchir à son mode et à son canal de communication en amont. À l’heure des réseaux sociaux, de la publicité digitalisée, l’image donnée à sa potentielle clientèle se réfléchit sur beaucoup de paramètres. J’interviens, en collaboration avec les équipes internes marketing et commerciales. En somme, on allie les compétences pluridisciplinaires. L’avenir ? Sylvaine Kokot le voit avec une ambition sereine et raisonnée : «Continuer comme cela. M’associer à de l’événementiel, poursuivre la visibilité d’UB Design lors de salons professionnels, faire perdurer le lien direct initié depuis 10 ans bientôt.»