Via Lingua : Nouvelle gérance et transformation digitale en vue

Forte de 18 années d’expérience dans le domaine de la formation, ancienne responsable commerciale et pédagogique du département langues chez Nova Performance à Strasbourg puis chez Ascensio Formation Conseil à Metz, Monika Chmiel-Briot décide via sa société MC Pro Consulting, créée en octobre 2017, de racheter et de prendre la gérance en août dernier de […]

522
Au regard de la nouvelle loi, Via Lingua va devoir anticiper et proposer des formules digitalisées et novatrices.

Forte de 18 années d’expérience dans le domaine de la formation, ancienne responsable commerciale et pédagogique du département langues chez Nova Performance à Strasbourg puis chez Ascensio Formation Conseil à Metz, Monika Chmiel-Briot décide via sa société MC Pro Consulting, créée en octobre 2017, de racheter et de prendre la gérance en août dernier de Via Lingua.

 

Situé au 12 rue de Bourgogne à Metz, Via Lingua connaît depuis le 1er août une nouvelle gérance en la personne de Monika Chmiel-Briot. Originaire de Pologne, celle-ci est arrivée en France en 2002 à Metz où très rapidement elle se construit une expérience professionnelle de référence dans le secteur de la formation linguistique. «Pendant ces 15 années, j’ai réussi à acquérir une solide connaissance du tissu économique local ainsi que de l’ensemble des problématiques rencontrées par les entreprises issues de secteurs d’activité variés» explique-t-elle.

Poursuivre et innover pour se pérenniser

 Depuis un mois, celle-ci poursuit ce qui a fait la réussite de Via Lingua à savoir l’accompagnement sur mesure des entreprises pour le développement des compétences linguistiques de leurs collaborateurs. «Celles-ci viennent nous voir pour des objectifs plus ou moins urgents, cela va de la communication technique en réunion d’affaire au perfectionnement plus global pour maximiser sa réussite professionnelle à l’amélioration de sa culture générale. À cette fin, nous personnalisons notre offre pour construire des modules adaptés pour chaque besoin» souligne la gérante. Aujourd’hui, dans le cadre de la nouvelle loi réformant la formation professionnelle qui entrera en vigueur au mois de janvier 2019, Via Lingua souhaite s’ouvrir au marché du B2C (grand public). «La monétisation du CPF qui réduit sensiblement soit de 60 % les droits de formation et le CPF autonome nous oblige à nous adapter en créant notamment des plateformes de formation à distance. Cette ouverture digitale est prévue pour la rentrée 2019» précise Monika Chmiel-Briot.