Alexis mise sur les pôles

Dans l’écosystème régional version XXL, depuis la mise en place de la Région Grand Est, la proximité et l’ancrage territorial demeurent les conditions sine qua non pour un accompagnement de la création et du développement des entreprises. Les pôles entrepreneuriaux, développés à la base par Alexis, s’affichent comme un des outils pour y parvenir. C’est […]

402
Jacques Bachmann et Louis-Michel Barnier, respectivement président et délégué général d’Alexis.

Dans l’écosystème régional version XXL, depuis la mise en place de la Région Grand Est, la proximité et l’ancrage territorial demeurent les conditions sine qua non pour un accompagnement de la création et du développement des entreprises. Les pôles entrepreneuriaux, développés à la base par Alexis, s’affichent comme un des outils pour y parvenir. C’est ce qui est ressorti de l’AG annuelle de l’accompagnateur de porteurs de projets le 19 septembre.

 

«Avec l’échelle du Grand Est, il nous faut de plus en plus de réponses locales. Les pôles entrepreneuriaux apparaissent comme une solution mais il faut faire attention à ne pas multiplier ce genre d’offre. Il faut une offre claire.» Séance de questions/réponses à l’occasion de l’AG de l’accompagnateur Alexis (le 19 septembre dernier au cœur du Village By CA à Laxou) où il est fortement question de la dimension régionale actuelle et des difficultés rencontrées par les acteurs des territoires présents en termes de dialogue avec l’instance régionale.


Dynamique multi-partenariale

Depuis l’instauration de la Région Grand Est, le besoin de local ne semble jamais avoir été aussi grand ! Dans l’univers entrepreneurial, cet état de fait Alexis l’a anticipé en lançant son concept de pôle entrepreneurial dispatché sur les territoires. Le concept fait d’ailleurs aujourd’hui l’objet d’une synergie entre la CCI Grand Nancy Métropole Meurthe-et-Moselle, le pôle entrepreneuriat étudiant de Lorraine (Peel) ou encore le Centre d’accueil et de ressources entreprises du Pays du Val de Lorraine (Carep). Cette «dynamique multi-partenariale au service des territoires», comme l’assure Jacques Bachmann, le président d’Alexis,  s’affiche comme l’une des réponses en matière d’accompagnement aujourd’hui des porteurs de projets et de leur développement. Reste à continuer à la dupliquer, pas si simple…