Benoît Palisson Délégué général du Medef 54

Développement de l’offre de services sans occulter l’action militante patronale tout en se repositionnant sur les enjeux du moment à l’image de l’emploi et de la formation. La feuille de route du Medef de Meurthe-et-Moselle est aujourd’hui en marche.   Vous venez de prendre le poste de délégué général du Medef 54, quelles sont vos […]

609

Développement de l’offre de services sans occulter l’action militante patronale tout en se repositionnant sur les enjeux du moment à l’image de l’emploi et de la formation. La feuille de route du Medef de Meurthe-et-Moselle est aujourd’hui en marche.

 

Vous venez de prendre le poste de délégué général du Medef 54, quelles sont vos orientations ?

Le développement de l’offre de services aux adhérents est une des priorités. Elle existe déjà au niveau juridique ou encore social mais il est nécessaire de la développer pour répondre aux besoins de nos adhérents mais également permettre d’en capter de nouveaux. Il faut être à l’écoute et informer les entrepreneurs.

 

Dans un contexte de réformes importantes et denses, comment se positionne le Medef 54 ?

Nous nous repositionnons sur les enjeux de l’emploi, de la formation, des impacts à venir de la loi Pacte. Nous devons apporter des réponses claires tout en gardant notre rôle de militantisme patronal. Les enjeux sont importants mais c’est faisable.

 

L’ancien président du Medef, Pierre Gattaz, est à Nancy ce 2 octobre notamment sur la question de l’Europe, un sujet phare ?

L’Europe permet aux entreprises de faire beaucoup de choses même si c’est souvent présenté comme un frein. Il y a un important travail à faire, qui est déjà engagé, en matière transfrontalière. Il faut avancer sur le sujet.