Que la force des ventes soit avec toi…

Profession méconnue et aux stéréotypes bien ancrés, l’agent commercial s’affiche beaucoup plus comme une simple alternative pour les entreprises histoire de booster leurs ventes et par extension leur croissance. Le 9 octobre, dans les locaux nancéiens de la CCI Grand Nancy Métropole Meurthe-et-Moselle, les deux mondes se sont retrouvés à l’occasion du forum de l’agent […]

395
Les agents commerciaux du Grand Est ont tenu le forum le 9 octobre à Nancy.

Profession méconnue et aux stéréotypes bien ancrés, l’agent commercial s’affiche beaucoup plus comme une simple alternative pour les entreprises histoire de booster leurs ventes et par extension leur croissance. Le 9 octobre, dans les locaux nancéiens de la CCI Grand Nancy Métropole Meurthe-et-Moselle, les deux mondes se sont retrouvés à l’occasion du forum de l’agent commercial Grand Est organisé par les chambres professionnelles des agents commerciaux du Grand Est.

 Ils sont 30 000 en France, 3 000 dans le Grand Est générant au niveau national un CA cumulé annuel de près de 60 milliards d’euros ! Eux ? Ce sont les agents commerciaux. «Notre profession est encore trop méconnue et notamment au niveau des TPE et des PME. Nous sommes là pour leur permettre de se développer et d’augmenter leur croissance», assure Alain Bohn, le président de la Fédération nationale des agents commerciaux. Avec Luc-Alain Leplat et Alain Tercimont, présidents des chambres professionnelles des agents commerciaux du Grand Est, instigateurs du forum de l’agent commercial Grand Est. C’est au cœur des locaux nancéiens de la CCI Grand Nancy Métropole Meurthe-et-Moselle que l’événement s’est déroulé le 9 octobre. «L’activité commerciale n’est pas toujours mise en avant et véhicule trop souvent des stéréotypes. Il n’en demeure pas moins que sans commerce, il n’y a pas d’activité», assure François Pélissier, le président de la chambre consulaire à l’occasion de l’inauguration de la manifestation. «Notre métier est un des plus vieux métiers réglementés du monde. Il a toujours existé. Il est nécessaire de tisser des liens, d’organiser ce type de rencontres pour aboutir à créer un véritable climat de confiance entre les agents commerciaux et les entreprises et principalement les TPE et PME», assure Alain Tercimont.

Renaissance de la profession

Une trentaine d’entreprises de la région, de tous secteurs d’activité, et des représentants de délégations étrangères à l’image de l’agence Wallone à l’exportation, étaient regroupés au sein de la salle des séances de la CCI pour une véritable bourse d’affaires. «L’objectif est de permettre la mise en relation bénéfique pour chacune des parties.» Si l’agent commercial existe depuis toujours, la profession «connaît une renaissance», assure Alain Bohn. Un état de fait qui s’explique par, notamment, l’externalisation de plus en plus courante aujourd’hui des forces de vente des entreprises. «L’agent commercial s’affiche comme une réponse pour permettre notamment aux petites structures de promouvoir leurs produits et développer leur clientèle.» Le tout en toute sécurité «car l’agent commercial est lié par un contrat de louage de services. C’est une force de vente externalisée et compétitive et il est payé à la commission sur la base du CA réalisé d’où une motivation forte et soutenue.» Reste à créer un climat de confiance entre les deux parties. «Cela demeure une affaire d’hommes et de femmes ! C’est de la relation humaine, tout le monde a à y gagner.» Contact établi le 9 octobre dernier à Nancy, d’autres forums de ce genre devraient se dérouler dans l’Hexagone.