Metz : Le Maire refuse l’implantation commerciale en périphérie

Le Maire de Metz, Dominique Gros, utilise son veto pour recaler l’extension de certaines enseignes sur la zone d’Augny. Plusieurs projets ont ainsi été refusés dernièrement. D’une part, Leclerc a subi un coup dur pour sa demande d’implantation sur la zone de Metz-Borny, et de l’autre, Lidl s’est vu rejeté sa demande d’extension. Pour justifier […]

121

Le Maire de Metz, Dominique Gros, utilise son veto pour recaler l’extension de certaines enseignes sur la zone d’Augny.

Plusieurs projets ont ainsi été refusés dernièrement. D’une part, Leclerc a subi un coup dur pour sa demande d’implantation sur la zone de Metz-Borny, et de l’autre, Lidl s’est vu rejeté sa demande d’extension.

Pour justifier son refus, le représentant de la Commune insiste sur le respect des normes fixées par la Commission Départementale d’Aménagement Commercial (CDAC). En 2018, la densité commerciale de Metz a dépassé la moyenne nationale (1493 m²/1000 habitants contre 961 m²/1000 habitants). Par conséquent, les surfaces commerciales implantées jusqu’à présent répondent parfaitement aux besoins de la clientèle. Par ailleurs, l’élu met en avant sa vision globale du secteur et affiche clairement son soutien aux commerçants du centre-ville.

Enfin, rappelons que les projets relatifs aux surfaces commerciales dépendent de la CDAC et/ou de la mairie selon les intérêts de la municipalité