Spirul’in Vosges : Comment valoriser le biogaz des élevages

Depuis 2016, Stéphane Brégeot et Stéphane Lanterne, deux agriculteurs vosgiens de la commune de Rancourt, fondateurs de la société Spirul’in Vosges, ont lancé une production de la micro algue grâce à un mécanisme d’économie circulaire.   Tout a commencé en 2015 quand un groupe d’agriculteurs vosgiens situés dans la commune de Rancourt décident de s’investir […]

305
Crédit Photo (Florent Potier)

Depuis 2016, Stéphane Brégeot et Stéphane Lanterne, deux agriculteurs vosgiens de la commune de Rancourt, fondateurs de la société Spirul’in Vosges, ont lancé une production de la micro algue grâce à un mécanisme d’économie circulaire.

 

Tout a commencé en 2015 quand un groupe d’agriculteurs vosgiens situés dans la commune de Rancourt décident de s’investir dans une démarche éco-responsable en utilisant le lisier de vaches pour créer de l’électricité à partir de leur unité de méthanisation. Souhaitant approfondir le processus, ces derniers se demandaient comment utiliser à bon escient la chaleur produite. «Nous avons ainsi mené en amont d’intenses recherches et avons découvert que la spiruline, micro-algue disposant de nombreuses vertus, se développe dans des eaux chaudes» souligne Stéphane Lanterne, un des associés fondateur de la société Spirul’in Vosges. Ajoutant que «nous nous sommes donc lancés dans sa production en 2016 en recréant le milieu naturel idéal pour son développement. À cette fin, nous disposons sous une serre de deux bassins de 450 m² d’eau saumâtre à la couleur verte chauffés par le biogaz émis par notre unité de méthanisation.»

Une production saine et écologique

Nos deux agriculteurs qui ont pour ambition de garantir une production respectueuse de l’environnement, cultivée sans pesticide, herbicide, insecticide ou fongicide, récoltent en pleine saison soit au printemps et en automne près d’un quart du volume tous les deux jours. «En une année, nous produisons 900 kg de matière sèche» précise Stéphane Lanterne. Deux ans seulement après le lancement de sa première production, Spirul’in Vosges a déjà conquis un certain nombre d’adeptes notamment les grands sportifs spécialisés dans des disciplines d’endurance ou encore toute personne soucieuse de son bien-être. «Elle est à la fois riche en protéines végétales, en acides aminés et acides gras, en minéraux, oligo-éléments et vitamines et dispose d’un effet détoxifiant. C’est vraiment un super complément alimentaire que l’on prend une fois par jour par exemple dans un yaourt ou encore une salade» s’exclame Stéphane Lanterne. Aujourd’hui, l’entreprise vosgienne souhaite pérenniser sa production tout en améliorant son réseau commercial avec déjà quatre Gamme Vert et 20 magasins divers qui commercialisent la fameuse spiruline des Vosges.